Prévisions pour le 24 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
30
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 26 °C
32
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 19 °C Max 29 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 20 °C Max 30 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 18 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 22 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 23 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 37 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 32 °C
34
 Khenchela Min 12 °C Max 25 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
34
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
32
Accueil |Régions |

SIDI AÏCH

Un nouveau siège pour la commune

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Depuis l’implantation d’un hôpital, le service d’état civil s’est avéré exigu, notamment lors des rentrées sociales.

La ville de Sidi Aïch est connue pour sa vocation commerciale depuis la nuit des temps. L´implantation d´un établissement hospitalier durant les années 1980 lui a conféré un autre caractère, celui d´une ville qui connaît chaque année des centaines de naissances. Ces dernières années, son Hôtel de ville s´est avéré dépassé par les événements. Conscientes de cette contrainte majeure pour le public, les autorités locales ont inscrit le projet d´un nouveau siège municipal. Une inscription, qui devrait avoir l´aval des autorités de wilaya, eu égard à la situation qui prévaut actuellement au niveau des différents services qu´abrite le siège en question. «Nous avons organisé un concours architectural pour déterminer quel type de plan conviendrait pour le siège communal de la ville avec en parallèle une demande pour l´inscription d´un projet», a indiqué hier, le maire de la ville. Mais en attendant, il faut parer à l´urgence. C´est pourquoi, il est prévu le lancement de deux antennes administratives, lesquelles ne manqueront pas de décharger l´actuel service d´état civil mais cela reste insuffisant, car les autres services communaux continueront à fonctionner dans des conditions inadéquates.
L´urgence de la réalisation d´un nouveau siège a été rendue nécessaire. Pratiquement, tous les jeunes de la vaste région, qui va d´El Kseur jusqu´aux frontières d´Akbou, en comptant évidemment ceux des communes surplombant la vallée de la Soummam, sont inscrits sur le registre des naissances de la commune de Sidi Aïch. Avec le temps, le service d´état civil de cette municipalité s´est avéré exigu, voire encombré. A chaque rentrée sociale, le même scénario est constaté. De longues chaînes se forment. Bureaucratie oblige, les citoyens s´y rendent par centaines pour se faire délivrer des documents administratifs nécessaires pour toute démarche dans la vie estudiantine ou professionnelle. La demande est telle que parfois surviennent des pénuries de formulaires et des rixes incontrôlables. L´exiguïté des lieux et le flux des administrés n´ont évidemment pas échappé aux responsables locaux. Ces derniers, à leur tête Kamel Ouzani, le maire, tentent d´y remédier par l´ouverture d´autres structures d´accueil en attendant le nouveau siège communal. A cet effet, la réalisation de deux annexes administratives est retenue sur fond de rapprochement de l´administré de son administration. Ces deux annexes seront implantées respectivement à Remila, une zone située à la sortie de la ville de Sidi Aïch vers Béjaïa et à Maâla, sur la partie d´extension de la ville de Sidi Aïch.
Une option confirmait hier, par le maire de la ville de Sidi Aïch. Le choix de terrain étant fait, la réalisation n´est qu´une affaire de temps.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha