Prévisions pour le 23 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 33 °C
30
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
32
 Batna Min 10 °C Max 26 °C
34
 Biskra Min 18 °C Max 33 °C
32
 Tamanrasset Min 22 °C Max 30 °C
28
 Tlemcen Min 19 °C Max 28 °C
34
 Alger Min 19 °C Max 29 °C
34
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
34
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
34
 Mascara Min 18 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 33 °C
34
 Oran Min 20 °C Max 31 °C
32
 Illizi Min 22 °C Max 34 °C
28
 Tindouf Min 24 °C Max 35 °C
34
 Khenchela Min 11 °C Max 25 °C
34
 Mila Min 16 °C Max 30 °C
34
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
32
Accueil |Régions |

BOUMERDÈS

La sardine à portée de... bourse

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La disponibilité du poisson constatée depuis la mi-septembre sur les marchés de Boumerdès où une baisse des prix des produits de la mer est également relevée augure d´une bonne saison de pêche dans la région, selon des pêcheurs des ports de Dellys et Zemmouri.
Pour ces derniers, cet optimisme s´explique par l´abondance constatée de poissons bleu et blanc sur les côtes de la wilaya, suite à la période d´arrêt obligatoire de la pêche (entre le 1er mai et le 31 août écoulés) fixée par la tutelle pour la reproduction des poissons.
«Les objectifs de cette décision semblent avoir été atteints», estiment les pêcheurs, dont les propos sont confirmés par la mercuriale pratiquée au niveau des étals des marchés locaux où la sardine est désormais écoulée dans une fourchette entre 80 et 100 DA, constate-t-on.
Cette heureuse perspective s´affiche après une longue période de «disette» vécue par la wilaya depuis le 1er janvier 2010, indiquent des pêcheurs, qui estiment «que la période d´arrêt obligatoire de la pêche a été une véritable opportunité pour la multiplication des poissons en mer».
A noter que le prix de la sardine (mets de prédilection par excellence pour une large couche de la population aux revenus modestes) avait fait l´objet d´une grande spéculation durant les derniers mois écoulés, en affichant des seuils de 400 et 500 DA le kilogramme, prix guère compatibles avec le pouvoir d´achat des citoyens.
Selon le responsable de la wilaya de la pêche et des ressources halieutiques, «l´optimisme est de mise pour cette saison de pêche, après le recul drastique dans la production piscicole enregistrée à l´échelle nationale, en raison des fluctuations climatiques, notamment».
«Durant le premier trimestre 2010, la wilaya avait réalisé une modeste prise de pas plus de 700 tonnes de poisson», déplore-t-il.
Néanmoins, les «prises de la wilaya se sont améliorées depuis», s´est félicité ce responsable, qui signale une production de 2500 tonnes durant le deuxième trimestre de cette année, suivie par une prise de 2400 tonnes au troisième trimestre.
Durant ces deux dernières années, la production piscicole de la wilaya avait enregistré une amélioration sensible, selon la même source, qui signale une moyenne de production annuelle entre 9000 et 13.000 tonnes, dont un taux de 90% représenté par la sardine, réputée pour être l´apanage des ports de Zemmouri El Bahri et Dellys, à l´échelle nationale.
Le littoral de Boumerdès s´étend sur une longueur de 90 km englobant neuf plages d´échouage, un abri de pêche et trois ports principaux, d´une capacité d´accueil globale de plus de 400 embarcations, dont 183 abritées par le port de Zemmouri, 163 par celui de Dellys et près d´une centaine par le port de Cap Djinet, indique-t-on à la direction locale de la pêche.
Plus de 4000 pêcheurs immatriculés, parmi lesquels 3700 marins pêcheurs, le reste étant réparti entre les différents métiers de la mer, activent sur cette côte.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha