Prévisions pour le 22 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 29 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 27 °C
32
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
34
 Saïda Min 16 °C Max 28 °C
32
 Annaba Min 22 °C Max 26 °C
4
 Mascara Min 15 °C Max 29 °C
32
 Ouargla Min 24 °C Max 32 °C
30
 Oran Min 20 °C Max 30 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
39
 Mila Min 17 °C Max 27 °C
12
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Régions |

TIZI OUZOU

Net regain pour les métiers manuels

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Un net regain d´intérêt est manifesté, dans la wilaya de Tizi Ouzou, pour les métiers manuels qui y détiennent une part de pas moins de 85% des 10.247 nouveaux postes de formation offerts pour cette session d´octobre, selon la directrice du secteur. 48% de ces effectifs, se répartissant à concurrence de 5240 inscrits en mode de formation résidentielle et 5007 autres en mode d´apprentissage, ont été versés dans les métiers du bâtiment et des travaux publics, alors que le reste a opté pour des métiers relevant de l´artisanat, du tourisme et de l´agriculture, a précisé Mme Guendoud Fouzia. «Cette tendance s´est nettement inversée durant ces dernières années en faveur des métiers manuels, alors qu´auparavant, pour des considérations subjectives, beaucoup de jeunes optaient pour des formations destinées, notamment à des travaux de bureau, plus valorisants à leurs yeux, bien que peu rémunérants par rapport à des métiers manuels», a-t-elle estimé.
Ce changement d´attitude des jeunes envers les métiers manuels s´explique, selon elle par «un réalisme des stagiaires qui se soucient, avant toute chose, d´apprendre un métier qui leur permet de gagner sûrement et dignement leur vie.» Cette option salutaire pour l´économie locale, car plus adaptée aux besoins des chantiers du développement, est également induite «par un plan de charges consistant, offrant des opportunités d´embauche certaines aux apprenants d´un métier, notamment dans le secteur du bâtiment disposant, pour les 5 années à venir, d´un programme de construction de pas moins de 70.000 logements, sans compter les offres d´emploi relatives aux différents programmes d´équipements publics», est-il expliqué. Cette nouvelle orientation est également, selon la même source, le «fruit de la réforme du secteur» prévoyant, entre autres, la réhabilitation des métiers manuels pour accompagner les grands projets de l´Etat, la revalorisation des métiers de l´artisanat traditionnel, la mise en place d´une politique efficiente en matière de formation des ressources humaines. Illustrant cet effort de recadrage de son secteur sur l´environnement, cette responsable a fait état de la formation durant l´année 2009-2010 de pas moins de 14.000 maçons, dont notamment 55% en formation qualifiante conventionnée avec des promoteurs immobiliers, tels que l´Opgi et l´ex-Eplf. Parmi les actions «spécifiques» initiées pour la présente session, il est fait état de l´inscription de 375 femmes au foyer pour suivre une formation dans les spécialités de la couture et des gâteaux traditionnels.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha