Prévisions pour le 27 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 31 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 25 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 21 °C
34
 Biskra Min 19 °C Max 30 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 13 °C Max 26 °C
39
 Alger Min 20 °C Max 25 °C
32
 Saïda Min 13 °C Max 26 °C
30
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
30
 Mascara Min 15 °C Max 27 °C
34
 Ouargla Min 20 °C Max 26 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 20 °C Max 33 °C
47
 Tindouf Min 23 °C Max 32 °C
34
 Khenchela Min 8 °C Max 20 °C
34
 Mila Min 12 °C Max 24 °C
32
 Ghardaïa Min 18 °C Max 24 °C
34
Accueil |Régions |

CONSTANTINE

Le parc de Djebel El Ouahch dilapidé

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La situation de dégradation que connaît depuis plus de deux décennies la forêt récréative de Djebel El Ouahch, à Constantine, a fait l´objet d´un bilan documenté présenté lors de la dernière session ordinaire de l´Assemblée populaire de wilaya (APW).
Le rapport élaboré par une commission de l´APW, constituée de six vice-présidents, appuyé par un documentaire filmé, a décrit sans complaisance la situation «peu reluisante de ce patrimoine sylvicole», notamment dans sa partie destinée à servir d´espace récréatif. Cette dégradation, qui a commencé avec la dissolution, au début de la décennie 1990 de l´ex-Egilco, l´entreprise de wilaya qui gérait le parc d´attraction de Djebel El Ouahch, s´est accentuée au fil des ans pour atteindre un «stade affligeant» au bout de près de «deux décennies d´abandon et de laisser-aller», souligne-t-on dans ce rapport.
Le document écrit et le film décrivent ce qu´il est advenu de cet espace qui fut le plus beau joyau forestier de la ville. «Décharges sauvages, constructions délabrées ou saccagées, murs envahis par les ronces et les herbes sauvages, portes et fenêtres arrachées ou cassées, clôture en fer forgé volée», est-il déploré par les élus qui ont proposé la constitution d´une commission intersectorielle pour engager une «réflexion sérieuse» afin de parvenir à une «solution viable et de fond».
Des intervenants, ont relevé «les échecs des deux tentatives précédentes d´adjudication» du parc de loisirs de Djebel El Ouahch à des gestionnaires privés tout en estimant qu«aucune entreprise relevant du secteur privé national ne possède la compétence et les moyens requis» pour administrer un tel patrimoine. Ils ont recommandé la constitution d´un «organisme étatique pour le suivi et le contrôle horizontal» de la gestion du parc ainsi que la mise en place d´une commission d´enquête pour déterminer les responsabilités dans la dilapidation de ce précieux bien public, magnifique site touristique et premier poumon de la ville de Constantine.
Le wali de Constantine a, pour sa part, exprimé son adhésion à la proposition de la constitution d´une commission intersectorielle pour l´étude, «dans un cadre réglementaire» de ce dossier qui, a-t-il dit, «ne nous effraie nullement», malgré l´interpénétration des secteurs dont il relève.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha