TLEMCEN

Plus de 980 détenus en formation

Plus de 980 détenus dans les six établissements pénitentiaires que compte la wilaya de Tlemcen, suivent des cours d´enseignement et de formation en prévision d´une réinsertion dans la société, a indiqué le magistrat chargé de l´exécution des peines à la cour de Tlemcen.
Quelque 543 prisonniers inscrits dans les classes d´enseignement des paliers moyen et du secondaire sont recensés, selon M.Aliouche Farouk qui a affirmé avoir reçu, à ce jour, 63 demandes d´inscription à l´examen du baccalauréat et 76 au BEM pour la session de juin 2011, sachant que l´opération se poursuit toujours selon les délais fixés par la direction de l´éducation.
442 autres suivent une formation professionnelle dans des spécialités comme la construction, la ferronnerie, la menuiserie, l´électricité générale et l´informatique, a-t-il ajouté.
Les détenus concernés suivent une formation au niveau des établissements pénitentiaires qui ont ouvert divers ateliers supervisés par des enseignants qualifiés, selon la même source.
Ces stages organisés en coordination avec la direction de la formation et de l´enseignement professionnels, a-t-on noté, seront sanctionnés en fin de saison par des examens d´application en vue d´obtenir des certificats d´aptitude pour pouvoir bénéficier d´offres du dispositif de soutien à l´emploi des jeunes ou l´ouverture d´un atelier ou d´une microentreprise, après la mise en liberté.
Dans ce contexte, le même juge a rappelé l´assistance fournie par les cellules de proximité de l´Agence de développement social (ADS) relevant de la direction de l´action sociale, aux détenus dans le cadre de leur réinsertion dans la société.
En plus des cours d´alphabétisation, qui sont organisés tous les jours au profit de plus de 70 prisonniers, les établissements pénitentiaires de la wilaya ont enregistré, depuis le début de l´année scolaire en cours, l´inscription de 23 détenus à l´enseignement universitaire.
L´établissement pénitentiaire de Remchi a mis au point un programme spécial de récitation du Saint Coran au profit de 21 détenus participant au concours Foursane El Qor´an. Le même responsable a souligné que cet enseignement est dispensé par des imams de la direction des affaires religieuses et des wakfs.