KHERRATA

Le procès reporté au 29 novembre

Devant être examinée avant-hier par le tribunal correctionnel de Kherrata, l´affaire de saisie de drogue à l´hôtel du Lac à Kherrata, dans la wilaya de Béjaïa, a été reportée au 29 novembre. Ce report est dû à l´absence de certaines personnes inculpées dans cette affaire: des avocats, des inculpés et certains témoins cités dans ce procès. Une absence liée directement à la fermeture de la RN9, dans la localité de Souk El Tenine, par les habitants de Laâlam deux jours durant. Les faits remontent au 9 mai dernier. Une perquisition inopinée, initiée par la brigade de recherche du groupement de la Gendarmerie nationale de Béjaïa, dans cet établissement hôtelier, a permis de mettre la main sur environ un kilogramme de kif traité. Aussi, une dizaine de personnes, dont huit femmes et le propriétaire de l´établissement, ont été arrêtées pour possession et commercialisation de drogue. Elles ont été ensuite présentées au procureur de la République. Certaines personnes ont obtenu la liberté provisoire, tandis que d´autres ont été mises sous mandat de dépôt. L´affaire a été confiée à un juge instructeur. De nouvelles preuves sont apparues en faveur des mises en cause. La rue parlait, hier, d´ «un complot ourdi» et mis en place par d´autres personnes. En tout état de cause, le tribunal statuera lundi prochain sur cette affaire.