OUARGLA

Les déchets hospitaliers traités

Une station de traitement des gaz de combustion, unique en son genre, sera inaugurée aujourd´hui à Ouargla au niveau de la clinique Ediya, selon une source proche de son concepteur, Ferhat Nili. Cette machine traite aussi des gaz dégagés par les cimenteries, les plâtrières, les industries chimiques et autres produisant le plastique et dérivés, les fonderies. Un brevet est délivré par l´Institut national algérien de la propriété industrielle (Inapi). Il existe trois types de stations. La première pour le traitement des gaz et déchets solubles et insolubles, la deuxième pour le traitement des gaz acides et la troisième pour le traitement des oxydes carboniques. Par son procédé, Ferhat Nili est arrivé à réduire plus de 70% des gaz à effet de serre.