BOUIRA

Un pionnier du mouvement associatif s’en va

C´était l´ami de tous. Son sourire, sa gentillesse, sa disponibilité... sont autant de qualités qui ont fait qu´il était aimé de tous. Lui, c´est Rachid Ferhi, un membre influent du mouvement sportif et du mouvement associatif au niveau de la wilaya de Bouira. La maladie qui le rongeait depuis des années ne l´avait pas empêché de se consacrer à l´essor du sport à Bouira. Il est parti rejoindre ces autres figures du mouvement associatif qu´étaient Hacène Aït Benameur, Aâmmi Hamoud, El Hadj Sidhoum. La tristesse était immense ce jeudi et une foule dense est venue jeter un dernier regard sur Rachid.
Comme un malheur n´arrive jamais seul, sa pauvre maman venue le voir à la morgue de l´hôpital de Bouira a rendu l´âme quelques minutes après, préférant partir avec son fils. Son voeu a été exaucé. Pendant toute la période où Rachid était cloué au lit, la maman priait toujours pour mourir avant lui. Le destin a voulu les prendre ensemble. Rachid âgé à peine de 50 ans a joué au sein du MB Bouira avant de devenir son président. Usé par la fatigue, il cèdera sa place pour l´essor du club et permettre à d´autres d´apporter un plus comme il aimait le répéter. Elu au sein de l´APW de Bouira, Rachid intervenait toujours pour défendre les cas sociaux, les associations, sa ville natale, Bouira. En cette douloureuse circonstance nous ne pouvons qu´exprimer à sa famille toute notre compassion et lui présenter nos condoléances les plus attristées.