Prévisions pour le 27 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 31 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 25 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 21 °C
34
 Biskra Min 19 °C Max 30 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 13 °C Max 26 °C
39
 Alger Min 20 °C Max 25 °C
32
 Saïda Min 13 °C Max 26 °C
30
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
30
 Mascara Min 15 °C Max 27 °C
34
 Ouargla Min 20 °C Max 26 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 20 °C Max 33 °C
47
 Tindouf Min 23 °C Max 32 °C
34
 Khenchela Min 8 °C Max 20 °C
34
 Mila Min 12 °C Max 24 °C
32
 Ghardaïa Min 18 °C Max 24 °C
34
Accueil |Régions |

ARZEW

Un nouveau centre d’enfouissement technique

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les bacs, qui ont disparu, ont été aperçus dans plusieurs balcons des immeubles, convertis en mini-citernes de stockage d’eau.

La wilaya d´Oran est, vraisemblablement, plus que décidée à en finir avec ses ordures. Après la mise en place des centres d´enfouissement techniques de Hassi Bounif et d´El Ançor, un troisième est en attente de l´aval des responsables hiérarchiques du ministère de l´Environnement. Ce dernier sera installé dans la daïra d´Arzew.
En attendant la suite à donner au projet (aspect technique et budget), une assiette de terrain de 25 hectares est, à cet effet, désignée. Le centre d´enfouissement technique d´Arzew vise la mise à plat des décharges clandestines répandues un peu partout dans la localité.
Selon les premières esquisses du projet, le centre d´enfouissement d´Arzew, qui sera doté des équipements les plus sophistiqués, sera le point de chute de tous les déchets ménagers et même industriels, de l´ensemble des localités environnantes.
Le recours aux centres d´enfouissement a été adopté et décidé ces dernières années comme seul et unique moyen visant à réunir les déchets de plusieurs communes et les orienter vers une seule décharge dont le traitement se fera de manière scientifique et rationnel. La wilaya d´Oran a longtemps souffert des ordures ménagères et même industrielles jetées un peu partout aux abords des routes, champs labourés et même près des immeubles.
La ville d´Oran en constitue un exemple concret. A eux seuls, les éboueurs de la commune d´Oran procèdent, quotidiennement, à l´enlèvement d´une moyenne de quelque 1200 tonnes d´ordures ménagères.
La bataille est loin d´être gagnée au regard de deux importants facteurs qui continuent à compliquer la situation: le manque de civisme et la passivité des pouvoirs publics.
«Faute de textes répressifs, les institutions en charge de la lutte contre la pollution du cadre de vie, ont les mains liées tandis que des citoyens moins avertis quant aux préjudices qu´ils causent, continuent à empester l´environnement dans lequel ils évoluent», déplore-t-on.
Cet état de fait a, depuis plusieurs années, constitué l´un des principaux cascasse-tête chinois des responsables locaux. Plusieurs délégations étrangères, venues prospecter les voies permettant de lier des partenariats ou le jumelage avec Oran, ont été sollicitées aux fins de collaborer dans la gestion des déchets urbains.
Le traitement des ordures est une culture qu´il faut semer et inculquer dans les esprits. Malgré les différents plans mis en place à cet effet, la direction de l´environnement d´Oran est, contre toute attente, dépassée. Idem pour les collectivités locales qui continuent à subir les critiques des autorités hiérarchiques et celles des citoyens.
Les exemples sont longs à énumérer. En effet, quelques jours avant la tenue de la 16e Conférence internationale du gaz naturel liquéfié, la wilaya d´Oran, qui est intervenue à la dernière minute, a dégagé plus de 40.000 tonnes d´ordures entassées dans les Genêts, la cité des Italidyles, le pont Zabana et autres coins stratégiques de la ville.
Dans un passé récent, la municipalité d´Oran a équipé plusieurs quartiers de bacs à ordures. Ces derniers, qui ont la forme de jerricans, ont été volés aussitôt mis en place.
Les bacs, qui ont disparu, ont été aperçus dans plusieurs balcons des immeubles, convertis en mini-citernes de stockage d´eau potable.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha