BÉJAÏA

Un échangeur à la sortie Est de la ville

Un échangeur sera mis en place au carrefour des «Quatre Chemins» à la sortie Est de Béjaïa afin de fluidifier le trafic routier dans cette zone fortement congestionnée et dont l´état risque encore de s´exacerber avec l´ouverture imminente de la nouvelle gare routière de la ville, annonce la direction des travaux publics. «Le projet sera réalisé durant ce plan quinquennal et visera à régler de façon pérenne et définitive tous les problèmes de circulation posés dans cette zone», précise-t-on. Pour hâter sa réalisation il sera procédé, indique-t-on, à l´actualisation d´une ancienne étude existante, mais qui devra être adaptée à de nouvelles donnes, notamment la mise en service de la nouvelle gare routière, le dédoublement de la voie ferrée en projet et le lancement de la pénétrante Béjaïa-El Adjiba (Bouira). Ce projet, qui a déjà connu un début d´exécution grâce à un financement sur budget de wilaya en 1998, a dû s´arrêter précocement à cause d´une mésentente sur le sort à réserver aux commerçants installés aux alentours. Carrefour obligé, conditionnant autant les entrées que les sorties de la ville, il a fini par prendre l´allure d´une véritable «souricière», notamment aux heures de pointe. Avec l´entrée en service imminente de la nouvelle gare routière, conçue pour y faire transiter 100.000 voyageurs/jour, il est à craindre, y voit-on, une saturation totale des lieux, d´autant qu´en parallèle, les voies d´accès au port, attirant quotidiennement des milliers de camions, subissent le même effet. Au fait, outre ce projet d´échangeur, jugé d´une importance capitale, la DTP a annoncé une série de grands projets pour la ville de Béjaïa, notamment deux trémies et le réaménagement de plusieurs carrefours.