Prévisions pour le 19 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 37 °C
30
 Laghouat Min 19 °C Max 28 °C
30
 Batna Min 16 °C Max 29 °C
47
 Biskra Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 20 °C Max 26 °C
39
 Alger Min 21 °C Max 27 °C
30
 Saïda Min 18 °C Max 26 °C
11
 Annaba Min 22 °C Max 29 °C
12
 Mascara Min 19 °C Max 28 °C
39
 Ouargla Min 25 °C Max 35 °C
34
 Oran Min 22 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tindouf Min 21 °C Max 35 °C
34
 Khenchela Min 16 °C Max 28 °C
47
 Mila Min 18 °C Max 27 °C
47
 Ghardaïa Min 22 °C Max 32 °C
30
Accueil |Régions |

BOUIRA

«Tous les jeunes veulent être des agents de sécurité»

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Plus de soixante-dix projets sont inscrits dans la daïra de Sour El Ghozlane.

Dans le secteur de la santé, le centre d´hémodialyse est prêt à recevoir, en moyenne, plus de 100 malades par jour. Il y a aussi la réalisation d´un centre annexe de l´Institut Pasteur pour les cancéreux et la réalisation, en cours, d´un hôpital psychiatrique de 80 lits. Le secteur de l´éducation va moins bien.
Un groupe scolaire réalisé est fermé depuis le début de l´année quand, à côté, une école continue d´assurer la double vacation. «L´école ouvrira ses portes dès demain dimanche», a ordonné le wali qui était en inspection dans la région.
Le même langage sera tenu envers la directrice de la jeunesse et des sports pour la salle polyvalente réhabilitée. L´absence d´une fiche technique relative aux aménagements du stade communal de Sour El Ghozlane sera un fait qui mettra le wali dans tous ses états. S´adressant au nouveau maire, il lui demandera de sévir et d´écarter ceux qui ne veulent pas travailler.
La Direction de l´action sociale suscitera étgalement la colère du responsable surtout que, sur place, la responsabilité quant au démarrage des travaux de réalisation des blocs restauration et hébergement du centre pour jeunes sourds était rejetée par les trois parties présentes, en l´occurrence la direction, l´entreprise et le bureau d´études. «Quelle conscience vous autorise à laisser 4 milliards sommeiller dans les caisses alors que les travaux attendent depuis une année?» s´était-il écrié. S´adressant au secrétaire général de la wilaya, le wali demandera une enquête.
La seule satisfaction viendra de la Direction de la culture. Le théâtre de verdure d´une capacité de 2500 places connaît une appréciable avancée et sera prêt pour le festival «Tauzia» prévu pour le Ramadhan prochain. S´agissant des différents chantiers visités, ils concernent l´ensemble des secteurs inhérents à la vie quotidienne. L´aménagement de la ville, les logements, l´assainissement, l´eau potable, le gaz, les infrastructures sportives, les établissements scolaires... sont autant de projets qui apporteront, à ne pas douter, une nette amélioration à cette ville qui postule au statut de wilaya dans un éventuel découpage administratif futur.
Les jeunes ont fait entendre leur voix. «Nous voulons du travail», «les élus sont absents toute l´année», font-ils remarquer. M.Bouguerra engagera à chaque fois un débat à bâtons rompus avec ces mécontents. Il les invitera à visiter les infrastructures réalisées pour apprécier l´effort de l´Etat. Pour le travail, il leur demandera de se rapprocher du bureau de main-d´oeuvre pour répondre aux multiples offres faites. «Les jeunes veulent tous être des agents de sécurité. Les entreprises souffrent d´un manque d´ouvriers sur chantier», commentera un élu de la circonscription.
Lors de cette visite marathon, l´Histoire n´a pas été laissée en marge puisque l´association de wilaya pour l´écriture de l´histoire a été officiellement installée dans ses locaux.
Sour El Ghozlane a l´avantage de bénéficier de deux mannes financières avec le programme habituel et le programme Hauts-Plateaux.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha