Prévisions pour le 25 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 31 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 25 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 16 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
34
 Mascara Min 15 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 31 °C
32
Accueil |Régions |

AKBOU

L’oléiculture en fête

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Pas moins de 100 producteurs d’huile et produits du terroir venus de la région et des wilayas ont pris part à cette fête.

La chambre d´agriculture et l´association des oléiculteurs de la wilaya de Béjaïa se sont associées pour rééditer la 14e Fête de l´olive qui s´est ouverte avant-hier à l´école Ibn Sina dans la ville d´Akbou en présence des autorités locales. Un rendez-vous important qui permettra aux positionnels d´évaluer le développement de cette filière, qui est de plus en plus soutenu par l´Etat ces dernières années.
Comme chaque année, le constat est vite fait, concluant à la nécessité de redoubler d´effort pour arriver, un jour, à satisfaire la demande de plus en plus forte du consommateur local et, pourquoi pas, à exporter l´huile algérienne. Pas moins de 100 producteurs d´huile et produits du terroir venus de la région et des wilayas ont pris part à cette fête qui sera ponctuée par des conférences sur les techniques de la collecte des olives, la commercialisation, le conditionnement et des différents dispositifs de financement l´Etat. Des visites sont prévues sur site et dans les huileries de la région afin d´avoir un point de vue sur la situation qui prévaut dans le secteur. Parallèlement à cette manifestation, un tournoi de football opposant les vétérans des équipes d´Akbou et l´ES Sétif a été programmé. Classée première en matière de production d´huile d´olive, la région de Béjaïa a produit un tiers de la production nationale. Les oliviers couvrent une superficie de 5665 ha. Plus de 14 millions de litres d´huile seront encore produits cette année.
La collecte avance bien, avons-nous appris sur place. Elle a atteint 85%. Plus de 13,5 millions litres d´huile ont été produits pour l´instant. Le prix du litre d´huile varie entre 350 et 450 DA cette année. C´est selon la qualité, expliquent les propriétaires d´oliveraies. A ceux qui trouvent que c´est trop cher, les producteurs répondent sans complexe en relevant les difficultés d´un métier que beaucoup méconnaissent. Un marché morose, des années aux rendements faibles, ajoutés à tous les problèmes que rencontrent les exploitants, on comprend vite les explications fournies ici et là. Les paysans, producteurs oléiculteurs, et autres métiers, réunis en cette occasion, savent ce qu´est une huile de qualité. Et faire le parallèle avec celle importée d´Espagne, on saisit vite que «notre huile n´est finalement pas aussi chère qu´on peut le penser», affirme ce paysan. Des paysans seuls, qui se rappellent bien de cette absence des pouvoirs publics lorsque l´indemnisation attendue n´était pas venue. C´était il y a trois ans, lorsque la neige avait détruit des oliviers. C´était encore les 500 hectares qui ont été ravagés par les flammes au cours de la même année. Les aides de l´Etat débloquées dans le cadre du Fndra, du Fndia et autres fonds, ne parviennent que difficilement chez les paysans des pentes abruptes de la Kabylie. Bureaucratie oblige. Première région oléicole d´Algérie, la Kabylie vit un paradoxe qui reste inexpliqué à ce jour. Aux bonnes années, la production ne s´écoule pas facilement. Dans les années maigres, l´huile produite s´arrache et les paysans sont taxés de spéculateurs. Depuis que les anciens circuits de commercialisation sont déstructurés, le scénario se répète sans fin...Et lorsque l´huile d´olive d´Espagne et d´Italie s´invite pour la concurrence, le fond est atteint. Mais en Kabylie on résiste, comme la nature même de l´olivier centenaire. La manifestation confirme cette résistance, qui s´appuie, non pas sur une organisation commerciale quelconque, mais sur la qualité du produit. Et ça, on est convaincu qu´aucune concurrence ne peut en venir à bout.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha