{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Annaba

La commune d’El Bouni passe à la vitesse supérieure

Les services communaux multiplient les efforts pour l’amélioration du cadre de vie dans les quartiers et cités de la plus grande daïra de la wilaya de Annaba.

L’insoutenable dégradation du cadre de vie dans la commune d’El Bouni, ne date pas d’aujourd’hui. Elle remonte à des années durant. Las de l’indifférence des gestionnaires de leurs affaires communales, les habitants de la commune d’El Bouni ont fini par baisser les bras et subir, avec l’âme meurtrie, le calvaire d’une commune hors normes. Or, comme par magie, la conscience semble avoir été secouée par le Hirak.
Le soulèvement populaire a suscité chez certains responsables, les APC notamment, un soudain regain d’intérêt aux affaires de leurs administrés. Tel le cas de cette commune qui baigne dans l’anarchie, l’insalubrité entre autres désagréments cautionnés par des élus aux abonnés absents. À cet effet, les services de l’APC d’El Bouni, se sont lancés dans la matérialisation tous azimuts de plusieurs projets de développement, d’amélioration et de réhabilitation. Des projets pour lesquels d’importantes enveloppes financières ont été débloquées, selon les besoins de chaque zone et secteur. Il s’agit de 30 projets répartis à travers différentes cités, quartiers et localités relevant de la circonscription de la commune d’El Bouni. Ces programmes ont trait à plusieurs segments du quotidien des habitants, à savoir le secteur de l’hydraulique, des travaux publics, l’aménagement urbain (réseau routier) et l’éclairage public entre autres. En ce sens, il est utile de citer comme projet retenu dans cette vaste opération de prise en charge du cadre de vie des populations, l’aménagement de la cité des 900 logements, pour une enveloppe de 7 500 000,00 DA. Autre projet, celui de l’AEP, pour la rénovation et la maintenance du réseau d’assainissement des eaux usées à travers plusieurs localités, dont Sidi Salem et Oued Ennil entre autres.
L’énergie renouvelable a, également, eu sa quote-part, dans ce vaste programme de développement. Un montant de 12 000 000,00 DA a été destiné à éclairer, en LED, depuis le boulevard principal d’El Bouni jusqu’à l’entrée de la commune de Annaba. De même, pour plusieurs postes de surveillance, dont celui de la plage de Sidi Salem, équipés de panneaux photovoltaïques, ainsi que d’autres localités et réseaux routiers, depuis Bedari, Boussedra jusqu’à Boukhadra 2. L’envergure de ce programme de développement s’étend également à d’autres localités
souvent négligées, comme Echabia, Bouzaâroura, Aïn Echoud, pour ne citer que ces zones. Dans le même élan, la commune d’El Bouni a débloqué une enveloppe financière de l’ordre de 15 569 554,00 DA, à la faveur de la restauration et de la réhabilitation des écoles et des cantines scolaires. Ainsi, et au bonheur des habitants des localités relevant de la commune d’El Bouni, le cadre de vie va certainement connaître une amélioration. Bien que venue trop tard, mais l’initiative demeure toutefois conséquente, puisque la commune d’El Bouni n’a, de mémoire de ses habitants, jamais connu un tel regain d’intérêt pour ce développement resté en rade des années durant.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours