{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Depuis 1992, il brasse du vent!

Voilà un commerçant sexagénaire de Kouba (Alger) qui joue avec les «moulins à vent» comme le fameux personnage de Don Quichotte.
L'image est peut-être galvaudée, mais c'est ainsi. Imaginez un instant qu'Ali.K. lutte dans tous les sens du terme contre une femme qui prétend être une semi- héritière de feu son oncle, depuis exactement 28 ans! Et en vingt-huit ans, il n'a eu de cesse de faire le tribunal d'Hussein Dey, l'ancien Palais de justice de la rue Abane-Ramdane où se trouvait la cour d'Alger, et l'esplanade Emiliano-Zapata, au Ruisseau où s'élève l'actuelle cour de la capitale.
Quatre présidents de la République et deux chefs d'Etat sont passés par là et le dossier est encore ouvert pour une raison bien simple: une des parties au conflit est une malicieuse et collante fonctionnaire du ministère de la Justice, qui savait jouer la comédie d'une victime harcelée par son proche parent qui refuse qu'on lui parle de liens de sang avec cette femme!
Me Djillali Hamani, un de ses nombreux conseils, est parti pour un monde meilleur, sur la plante des pieds, laissant Ali.K. orphelin face à cette véritable furie qui ne veut rien savoir sur le lien de parenté qui les lie!
La villa disputée a été vidée et habitée par les deux parties en présence!
Un malheureux et embué feuilleton qui n'est pas près de se terminer tant que la loi et les procédures le... permettent!

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours