{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Tizi Ouzou

La nuit des 15 incendies

Pas moins de 15 incendies ont été enregistrés dans la nuit de dimanche à lundi dernier dans plusieurs communes de la wilaya de Tizi Ouzou, a-t-on appris, hier.

En effet, après une relative accalmie ayant duré tout au long du mois de juin dernier au cours duquel les feux de forêt étaient vraiment rares, la première grande vague d’incendies a commencé dans la nuit de dimanche dernier. Ces feux de forêt ont ravagé plus de 53 hectares d’oliviers et autres arbres fruitiers ainsi que de maquis, a ajouté la même source au niveau de la Conservation des forêts. Iflissen est la commune qui a été la plus affectée par les incendies de forêt de dimanche dernier puisque c’est dans cette région côtière dépendant de la daïra de Tigzirt que les feux de forêt ont été les plus ravageurs. A moins de 3 kilomètres à vol d’oiseau d’Iflissen, il a été également enregistré plusieurs points de départ de feux dans la commune de Mizrana, toujours dans la daïra de Tigzirt distante d’une quarantaine de kilomètres au nord du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou. Azeffoun, toujours en Kabylie maritime, n’a pas échappé à la furie des flammes puisque dans cette commune aussi, on a enregistré plusieurs incendies durant la même nuit.
En outre et dans la nuit de dimanche encore, des incendies ont été signalés également dans plusieurs autres communes du versant sud de la wilaya comme à Aïn Zaouïa, Draâ El Mizan, Frikat, Sidi Naâmane, Ait Yahia... Les dégâts engendrés par les feux de forêt de dimanche dernier représentent 25 % de la totalité des incendies enregistrés depuis le 1er juin 2019 puisque du 1er juin dernier jusqu’à hier, on a déploré 198 hectares de superficies incendiées avec 53 points de départs de feux. Il faut rappeler que la canicule dure dans la wilaya de Tizi Ouzou depuis une quinzaine de jours avec des pics de plus de 47 degrés, relevésnotamment sur les thermomètres des tableaux de bord des véhicules. Mais c’est la nuit de dimanche à lundi dernier qui a été la plus infernale pour les habitants de la wilaya de Tizi Ouzou ayant d’ailleurs enregistré un pic en matière de consommation de l’énergie électrique suite à l’usage systématique et prolongé des climatiseurs.
D’ailleurs, dans la nuit de dimanche dernier, plusieurs villages de la wilaya de Tizi Ouzou ont été plongés dans le noir et jusqu’à hier à la mi-journée, le courant électrique n’a pas pu encore être rétabli. Mais les services concernés au niveau de la Sonelgaz, dans la région étaient mobilisés malgré les conditions climatiques intenables afin de rétablir la situation dans les meilleurs délais. Compte tenu des conditions climatiques exceptionnelles, plusieurs responsables de divers secteurs ont fait des sorties médiatiques, hier, afin de donner encore des consignes et des conseils aux citoyens pour parer aux dangers que peut engendrer cette canicule. Ainsi, le responsable de la Conservation des forêts a appelé les citoyens à ne pas s’adonner aux incinérations car cette activité est strictement interdite pendant l’été compte tenu des dangers qu’elle comporte. Un énième appel a été également lancé hier aux propriétaires terriens de la wilaya afin de procéder aux ouvertures de pistes qui contribuent à endiguer les incendies et facilitent aussi les opérations d’intervention des éléments de la Protection civile.
Le même responsable a indiqué que certes, la majorité des incendies est déclarée « accidentelle », mais il a précisé que bon nombre d’incendies sont d’origine criminelle et ont été causés volontairement.
Des enquêtes sont déclenchées systématiquement pour tenter d’en identifier le ou les auteurs.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours