{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Laiterie de Draâ Ben Khedda à Tizi Ouzou

La production reprend

La pénurie de lait pasteurisé en sachet tirera donc à sa fin, à partir d’aujourd’hui, avec ce dénouement,

Après une cessation de la production ayant duré neuf jours, les choses sont revenues à la normale à la laiterie «Tassili» de Draâ Ben Khedda, a-t-on appris hier. La reprise de la production au niveau de ladite laiterie a eu lieu hier, à 13 heures.
La pénurie de lait pasteurisé en sachet tirera donc à sa fin, à partir d’aujourd’hui, avec ce dénouement, à la laiterie de Draâ Ben Khedda. pour rappel, cette unité alimente la plus grande part du marché, notamment dans la wilaya de Tizi Ouzou et dans plusieurs wilayas limitrophes.
Cette usine produit 300.000 litres de lait quotidiennement. Sa fermeture, pendant une dizaine de jours, a engendré une pénurie de lait presque inédite dans les annales de la région. Malgré le fait que les 96 distributeurs de lait assurant la répartition du lait de l’usine «Tassili» n’ont pas cessé durant toute cette période, de s’alimenter à partir des trois usines d’Amizour à Béjaïa de Boudouaou et Rouiba, il n’en demeure pas moins que le sachet de lait a complètement disparu des étals. Ceci à cause du fait que le lait disparaissait des locaux d’alimentation générale et des grandes surfaces en un clin d’œil, à cause de la
panique qui a gagné les consommateurs. Ces derniers se sont mis à acheter naturellement de grandes quantités pour parer au plus pressé et à une éventuelle interruption de la distribution de lait. Les distributeurs de ce liquide ont adopté cette solution provisoire en s’alimentant des autres wilayas en dépit des frais que cela leur a occasionnés et malgré la fatigue suite à de longs trajets effectués quotidiennement sans pour autant être sûrs de rentrer dans leurs frais. Pour sa part, Kada Adjabi, directeur du commerce à la wilaya de Tizi Ouzou, a confirmé, hier, la réouverture de l’usine «Tassili» de production de lait sise la ville de Draâ Ben Khedda. Pour rappel, c’est la direction du commerce qui avait pris la décision de fermer l’usine «Tassili» pour 48 heures après des analyses effectuées sur le lait en sachet et ayant conclu en la présence de la bactérie dite coliforme dans le produit en question.
Le directeur du commerce de la wilaya de Tizi Ouzou a affirmé hier à la presse que l’arrêt de la production à la laiterie «Tassili» de Draâ Ben Khedda était temporaire. «C’est un arrêt temporaire de la chaîne de production du lait pasteurisé en sachet. Cette décision de fermeture a été prise, suite au constat faisant état de la non-conformité du lait après un prélèvement dont le résultat du laboratoire a montré que le produit n’est pas conforme aux exigences normales. Nous avons pris cette décision afin de permettre la remise en conformité du lait produit par cette entreprise», a souligné le directeur du commerce. Ce dernier a rappelé en outre qu’il a pris les mesures et les dispositions nécessaires afin de ne pas pénaliser le consommateur. «Nous avons envoyé les 96 distributeurs vers les trois laiteries de Béjaïa, Rouiba et Boudouaou, ce qui a permis de distribuer le lait d’une manière régulière dans toute la wilaya, surtout dans les régions où nous avions l’habitude de distribuer le lait Tassili», a ajouté le directeur du commerce. Celui-ci a précisé que durant cette période, les responsables de la laiterie de Draâ Ben Khedda ont levé toutes les réserves émises par la direction du commerce. «Un autre prélèvement a été effectué et acheminé vers le laboratoire d’Alger et les résultats nous sont parvenus aujourd’hui (hier, Ndlr) et ils sont bons.
Le lait est maintenant conforme aux exigences, il est sain. Nous avons donc adressé un courrier au gestionnaire de cette laiterie pour qu’il reprenne la production du lait pasteurisé en sachet, subventionné par l’Età partir d’aujourd’hui, il sera distribué dans toute la région», a assuré le même responsable. Quant à la qualité de ce liquide, qui sera mis sur le marché à partir d’aujourd’hui, le directeur du commerce a tenu à rassurer la population sur le fait qu’il s’agit d’un produit qui est désormais propre à la consommation et qui répond à toutes les normes requises en matière d’hygiène.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré