{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Fortes pluies accompagnées de grêle

Neuf wilayas sous la menace

Une nouvelle alerte météo a encore été lancée, hier, avisant que de fortes averses de pluie orageuses accompagnées de chutes de grêle par endroits affecteront mercredi soir (hier) plusieurs wilayas de l’est du pays.

Alors que les traces des récents préjudices causés par les dernières inondations sont toujours présentes, de nouvelles pluies s’annoncent. Une nouvelle alerte météo a encore été lancée hier, avisant que « de fortes averses de pluie orageuses accompagnées de chutes de grêle par endroits affecteront mercredi soir (hier) plusieurs wilayas de l’Est du pays». D’après les prévisions, les wilayas concernées sont Béjaïa, Jijel, Skikda, Constantine, Mila, Sétif, Bordj Bou Arréridj, M’sila et Batna. « Les cumuls estimés atteindront ou dépasseront localement 50 mm durant la période de validité de ce bulletin qui prévoit également des rafales de vent sous orages », précise encore le BMS.
Les habitants de ces régions sont ainsi prévenus, et pourront au moins prendre les dispositions nécessaires pour se mettre à l’abri.
Les pouvoirs publics doivent à leur tour, prendre ce type d’alerte météo au sérieux, car trop de dommages ont été recensés en l’espaces d’à peine dix jours, et ce, sur tous les plans.
Beaucoup d’infrastructures, déjà fragilisées par le temps, ont été touchées par ces intempéries. Elles constituent aujourd’hui un danger, pour beaucoup de personnes. Si les autorités ont rassuré, à maintes reprises que la situation est sous contrôle, les habitants qui vivent de façon répétitive ces inondations, expriment de plus en plus leurs inquiétudes, car le phénomène prend de l’ampleur. Des inquiétudes justifiées car les pertes occasionnées par le mauvais temps ne sont pas seulement des dégâts matériels, mais aussi humains. Des disparitions ont été signalées ces derniers jours. A Mila, des recherches intensives étaient engagées par les services de la Protection civile de Mila appuyés par des dizaines de pompiers venus des wilayas limitrophes, pour retrouver une femme emportée lundi soir par les torrents à Oued Aïn El Khiyane dans la localité de Djebel Agueb (commune d’Oued El Athmania), a indiqué la Protection civile. Les recherches lancées dans la soirée de lundi pour retrouver la victime (28 ans), piégée à bord d’un véhicule par les torrents, ont été interrompues dans la nuit pour reprendre mardi, très tôt dans la matinée, a précisé la même source, rappelant que l’homme, âgé de 51ans qui accompagnait cette femme était repêché dans la soirée et est décédé, à son admission à l’hôpital. Les recherches ont été appuyées par environ 80 agents supplémentaires venus des wilayas de Constantine, Sétif et Jijel pour tenter de retrouver «le plus tôt possible» la victime, a souligné la même source. 360 pompiers tous grades confondus, ont été mobilisés dans le cadre de cette opération qui a nécessité l’intervention des brigades de plongeurs et cynotechniques en plus des services de sécurité et de recherche. Des engins, des camions, et des ambulances ont été également mobilisés par la Protection civile pour permettre une intervention «efficace» sur le terrain, a-t-on fait savoir.
Dimanche dernier, à Béchar, un adolescent d’une dizaine d’années a été emporté par la crue de l’oued Meliass dans la commune frontalière de Beni-Ounif, à 100 km au nord du chef-lieu de la wilaya.
Par ailleurs, les dégâts matériels ont été comptés par centaines. Les villes ont été touchées de plein fouet par des pluies diluviennes et des vents très forts. Elles étaient littéralement noyées sous les eaux. Les voitures ne pouvaient plus circuler, ni les personnes d’ailleurs. L’eau est arrivée jusque dans les maisons, balayant au passage tout ce qui se trouvait aux alentours.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours