Alger Min 22 °CMax 31 °C
34
Oran Min 22 °CMax 31 °C
34
Constantine Min 22 °CMax 36 °C
34
Adrar Min 31 °CMax 48 °C
32
Min °CMax °C
Accueil |Sports |

SUITE AU DÉSACCORD NÉ ENTRE RAOURAOUA ET HALILHODZIC

Joueurs et supporters s'inquiètent

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les joueurs se sont toujours montrés solidaires avec leur sélectionneurLes joueurs se sont toujours montrés solidaires avec leur sélectionneur

Les critiques acerbes à l'égard de Vahid Halilhodzic sont devenues légion, et puisent toutes leurs raisons dans les dernières sorties médiatiques du patron technique de l'EN.

Tout le monde a encore en tête les moments très forts et intenses que l'Algérie a vécus toute la nuit du 19 novembre 2013.
Des images de joie, de liesse et de folie indescriptibles sur le moment, notamment dès la fin du match barrage retour algéro-burkinabé, et dont le résultat final allait permettre aux Verts d'être présents au Mondial 2014. Personne n'a oublié cette image très forte quand Mohamed Raouraoua et Vahid Halilhodzic s'étaient longuement serrés dans les bras, comme pour dire à tout le monde qu'ils avaient finalement réussi à eux deux, à qualifier l'EN au Mondial brésilien.
La date du 19 novembre 2013, avait effectivement consacré ce jour là la communion totale entre deux-hommes que tout, ou presque, sépare désormais, et cela tout juste un mois et des poussières après la qualification des Verts à une quatrième phase finale de Coupe du Monde.
Le désaccord subitement apparu au grand jour entre le président de la Fédération algérienne de football, et l'actuel sélectionneur de l'EN, a été saisi au vol par certains techniciens algériens et autres responsables de clubs pour enfoncer le clou. Les détracteurs de Vahid Halilhodzic sillonnent désormais les différents plateaux de télévision, et autres médias de la presse écrite, pour monter au créneau contre le technicien bosnien.
Les critiques acerbes à l'égard de Vahid Halilhodzic sont aujourd'hui devenues légion, et puisent toutes leurs raisons à travers les dernières sorties médiatiques en date du patron technique des Verts. Mais depuis deux jours, les supporters de notre Equipe nationale ont commencé à se manifester à travers les réseaux sociaux, notamment pour exprimer leur vive inquiétude face au conflit Raouraoua-Halilhodzic, et à cause duquel beaucoup de nos concitoyens pensent aujourd'hui que cela risque de porter un très sérieux préjudice aux Verts.
De très nombreux inconditionnels de l'EN, jusqu'ici silencieux, ont fini par réagir via le Net, notamment pour demander à Raouraoua et Halilhodzic de ne pas détruire dans l'immédiat ce qu'ils ont reconstruit ensemble, après le Mondial 2010. Mais contrairement aux éternels détracteurs de Vahid Halilhodzic, et ils sont devenus légion au cours des deux dernières semaines, beaucoup d'internautes algériens continuent de se ranger du côté de l'actuel sélectionneur national. Il est vrai que la cote de popularité de Vahid Halilhodzic, notamment aux yeux des millions de supporters de l'EN, est toujours intacte.

Quand l'indécision règne
Malgré ses dernières déclarations, au demeurant souvent proches de la provocation, et parfois à la limite de l'arrogance, Halilhodzic continue d'être très apprécié par l'ensemble des Algériens.
D'ailleurs, la rue est elle aussi, dans son ensemble, du côté de Vahid Halilhodzic, à l'image de cette phrase que nous a confiée une personne avant-hier au niveau d'une terrasse de café, souvent très fréquentée par de nombreux fans du ballon rond: «Le caractère rebelle de Vahid Halilhodzic dérange beaucoup de gens qui n'acceptent pas toujours certaines vérités, notamment quand elles sortent de la bouche d'un technicien étranger.
Cet entraîneur a finalement, pour l'instant, réussi sa mission là ou peut-être d'autres que lui auraient échoué! Un autre voisin de table renchérit de son côté en demandant pourquoi Raouraoua veut à tout prix savoir, dès maintenant, si oui ou non Vahid Halilhodzic restera à la tête de l'EN après le Mondial 2014.
D'autres n'en pensent pas moins, et ne comprennent plus du tout pourquoi parler du futur du coach des Verts, alors que son contrat ira logiquement jusqu'en été prochain. D'autres avis pensent surtout que ce n'est nullement de cette manière que l'EN va pouvoir préparer très sérieusement sa prochaine participation au Mondial brésilien. Il est vrai que du côté de certains joueurs de l'EN, l'inquiétude va finir par s'installer dans leur esprit, si ce n'est déjà fait. Qu'on le veuille ou non, un départ précipité de Vahid Halilhodzic pourrait avoir de très fâcheuses conséquences sur la plupart des joueurs qui ont réussi à rebondir avec l'EN sous l'ère du technicien bosnien.
Beaucoup de joueurs, et non des moindres, sont pour le maintien de Vahid Halilhodzic, d'autant plus que ce dernier a tout de même eu le grand mérite de forger un groupe très solidaire, et au sein duquel les locaux ont fini par s'imposer, et surtout gagné sa totale confiance. Aujourd'hui, les clans ont été bel et bien bannis de l'EN par Vahid Halilhodzic. Maintenant, à qui profite le désaccord en cours, lequel a surgi brutalement entre les deux hommes en question?
Certainement pas aux Verts. C'est l'avis quasi général de l'ensemble des inconditionnels de l'EN, et dont beaucoup d'entre eux caressent le rêve de figurer parmi les 2000 ou 2500 supporters qui seront présents l'été prochain au Brésil aux côtés de leur Equipe nationale.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha
  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
Apple