Prévisions pour le 21 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
32
 Tamanrasset Min 20 °C Max 28 °C
30
 Tlemcen Min 16 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 18 °C Max 26 °C
30
 Saïda Min 16 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
47
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 25 °C Max 33 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 23 °C Max 34 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 24 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 30 °C
30
Accueil |Sports |

JS KABYLIE

Mouassa sur la sellette

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Mouassa sur la sellette

Après l'euphorie qui a régné vers la fin du dernier championnat et cette place qualificative à la coupe de la CAF, les Canaris font face aujourd'hui à une situation des plus incertaines.

Le dernier point du nul concédé à domicile par les Canaris du Djurdjura face au CA Batna, a finalement laissé de très sérieuses traces au sein du ténor kabyle, au point où le coach Kamel Mouassa a très clairement laissé entendre autour de lui que si c'est lui le problème, il serait vraiment prêt à rendre le tablier.
Le coach Mouassa, qui connaît parfaitement comme sa poche la maison kabyle, est loin d'être dupe, d'autant plus que la direction du club entend bien renforcer l'actuel staff technique.
Quand bien même l'entraîneur en chef de la formation phare des Genêts a expliqué à maintes reprises qu'il n'était nullement urgent de recruter pour le moment un adjoint, Hannachi aurait sur son bureau plusieurs CV de techniciens. Mieux encore, l'actuel boss kabyle mettra à profit son énième séjour en France, pour mettre la main sur le technicien susceptible de remplacer Kamel Mouassa, notamment en cas d'un prochain faux pas de la JS Kabylie à Béchar contre la JS Saoura.
Moh Chérif Hannachi qui a fait le choix de s'éclipser pour quelques jours du côté de l'Hexagone français, notamment lorsque les Canaris enchaînent des échecs en série, a donc laissé le soin au duo Azlef-Zafour de suivre de très près le quotidien de son équipe.
Un quotidien marqué dernièrement par une reprise des entraînements des plus moroses, et surtout caractérisée par une atmosphère devenue récurrente chaque fois que le club numéro un du Djurdjura piétine.
Il est donc très clair que les saisons se suivent et se ressemblent au sein des Canaris.
Pour preuve, après l'euphorie qui a régné vers la fin du dernier championnat sous l'ère de Kamel Mouassa, et au terme de laquelle la JSK a fini par arracher sur le podium final une place qualificative à la prochaine coupe de la CAF, les Canaris font face aujourd'hui à une situation des plus incertaines. Il est donc clairement acquis que durant les prochaines semaines, les évènements risquent fort de se précipiter du côté de la citée des Genets, d'autant plus que l'atmosphère qui règne actuellement au sein et autour des Canaris Kabyles, s'est subitement tendue, pour cause de mauvais résultats.
D'ailleurs, la réaction avec laquelle a réagi le public de Tizi-Ouzou, lors du dernier semi-revers essuyé par les camarades de Ferhani, est un signe fort révélateur. Il est vrai que le portier Malik Asselah a tenté de calmer le jeu en estimant que les inconditionnels de la JSK avaient le droit parfaitement légitime de manifester leur très profond mécontentement. Il n'en demeure pas moins que la patience a aussi atteint désormais ses limites, tant il est vrai que pour l'instant les Canaris sont très loin des résultats tant escomptés et affichés par l'actuelle équipe dirigeante.
Hannachi a beau mettre sur le dos de l'arbitrage ou bien s'en prendre à certains responsables actuellement en charge du championnat, le dernier échec en date de son équipe a encore mis en lumière une situation combien de fois vécue par le ténor kabyle.Comme à son habitude, Moh Chérif a de nouveau pris les devants pour préparer la succession de Kamel Mouassa, d'autant plus que dans l'entourage du club, le nom de Moussa Saïb est de plus en plus évoqué. Comme quoi, l'avenir de Kamel Mouassa à la tête de la barre technique est désormais plus que jamais d'actualité.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha