Accueil |Sports |

FEGHOULI, ZIYECH, BEN HATIRA

Ces joueurs boudés par leurs sélections

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Stars incontestées, leurs sélectionneurs ont décidé de se passer d'eux pour le «bien» du groupe...

Voilà trois joueurs qui présentent plusieurs points communs, ils sont milieux offensifs, adulés dans leur pays, mais tous ne participeront pas à la CAN au Gabon victime des choix de leurs sélectionneurs:Hakim Ziyech (23 ans) international marocain, a donc été évincé à la surprise générale de la compétition par son coach Hervé Renard. Et pour cause, le métronome de l'Ajax d'Amsterdam présente d'après son entraîneur un état d'esprit qui pourrait nuire à la cohésion du groupe. Le «sorcier blanc» est allé encore plus loin en comparant son joueur à Ben Arfa dans son comportement. En somme, Ziyech aurait du mal à accepter de s'asseoir sur le banc lors de la compétition. Celui qui a délaissé la Hollande pour son pays d'origine, devra montrer à l'avenir, plus de maturité s'il voudra retrouver la sélection des Lions de l'Atlas. Sofiane Feghouli (26 ans) international algérien est lui, par contre, victime de son manque de temps de jeu avec West Ham. Pourtant connu pour «son aura» au sein du groupe,le numéro dix des Fennecs a donc été écarté par son sélectionneur Georges Leekens qui a préféré faire appel à des joueurs plus compétitifs. Et ce n'est pas la pression des médias algériens qui lui fera changer d'avis... Feghouli devra donc rapidement faire un choix pour la suite de sa carrière et opter sûrement, pour un transfert afin de retrouver du temps de jeu pour pouvoir redevenir un pilier de la «Khadra» dans les mois à venir. Enfin, Anis Ben Hatira (28 ans) international tunisien, joueur évoluant à SV Darmstadt 98 en Bundesliga à lui aussi, dans l'incompréhension la plus totale, vu ses espoirs de participer à la CAN s'envoler. Le Polonais Henry Kasperczak a donc, décidé de se passer des services de l'ancien champion d'Europe espoirs allemand, sans, à ce jour, aucune raison précise. Le joueur a notamment exprimé son mécontentement sur Tweeter, tout en déclarant qu'il resterait «supporter numéro un» des Aigles de Carthage pendant cette compétition. Le joueur devra donc tenter de s'expliquer avec sa fédération et son coach pour comprendre les raisons de son éviction pour lui permettre un retour rapide au sein de la sélection.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha