Accueil |Sports |

LES «WARRIORS» ONT FINALEMENT PRIS L'AVION

L'intérêt national a primé avant les primes...

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La sélection zimbabwéenne de football, premier adversaire de l'Algérie en coupe d'Afrique des nations CAN-2017 au Gabon (14 janvier-5 février) a rejoint finalement le Cameroun pour son ultime stage préparatoire, après avoir menacé de boycotter le tournoi pour cause de problème de primes, a rapporté lundi dernier le quotidien local News Day sur son site Internet. La sélection du Zimbabwe, divisée en trois contingents, a rejoint la capitale camerounaise Yaoundé dimanche, précise la même source. Les «Warriors» ont entamé des négociations avec leur Fédération (ZIFA) pour réclamer 5000 dollars américains par joueur pour chacun de leurs trois matchs de poule à la CAN, en plus de 400 dollars comme argent, de poche quotidien pendant le tournoi. La ZIFA s'est engagée à verser ces primes jeudi. «En dépit des divergences, nous sommes concentrés sur la CAN-2017. Maintenant, tout est réglé. Comme je l'avais déjà dit auparavant, nous avons besoin d'argent mais défendre les couleurs de notre pays passe avant tout», a indiqué le capitaine du Zimbabwe, Willard Katsande, sociétaire de Kaizer Chiefs (Div. 1 sud-africaine). Après avoir disputé un match amical face à la sélection ivoirienne (A') le 26 décembre dernier soldé par un nul (0-0), le Zimbabwe jouera mardi un second test face au Cameroun à Yaoundé. A la CAN-2017, le Zimbabwe, dont c'est la troisième participation continentale, évoluera dans le groupe B, domicilié à Franceville, en compagnie de l'Algérie, du Sénégal et de la Tunisie.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha