Accueil |Sports |

CAN 2017:RETRANSMISSION DES MATCHS

Le deux poids, deux mesures de beIN Sports

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
BeIN Sports demande à l'Algérie 10 millions d'eurosBeIN Sports demande à l'Algérie 10 millions d'euros

Il s'agit certes d'une opération commerciale. Mais il faut dire que beIN Sports cède, pour des montants symboliques, les droits de retransmission télévisuelle des événements sportifs à d'autres pays.

A la veille de la coupe d'Afrique des nations 2017 prévue du 14 janvier au 5 février prochain au Gabon, les téléspectateurs algériens pourraient être privés des retransmissions des matchs de l'Algérie à cause de la réaction du groupe qatari beIN Sports qui demande des montants exorbitants à l'Algérie pour avoir les droits de retransmission des matchs.
Ainsi donc, après les négociations entre l'Algérie et les responsables concernés de la chaîne-mère de beIN Sports, à savoir Al Jazeera. beIN Sports demande à l'Algérie 10 millions d'euros, soit environ 130 milliards de centimes pour la retransmission des matchs de la CAN. Ce qui est considéré comme une somme exorbitante car au-dessus des moyens de l'ENTV même en cas d'aide de l'Etat. Ce qui veut dire que les Algériens ne pourront pas voir les matchs de l'Algérie sur les chaînes TV algériennes. Ceci pour voir tous les matchs de la CAN.
Et si les responsables algériens décident de n'acheter que les matchs des Verts, la valeur d'un seul match est de l'ordre d'un million d'euros, ce qui n'est toujours pas dans les possibilités de l'ENTV. Apparemment, le dossier se trouverait même au niveau du Premier ministre. Et là, il faut bien préciser que malgré l'accord intervenu en 2014 entre le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et le président du réseau qatari de chaînes de télévision sportives beIN Sports, Nasser El Khelaïfi, détenteur des droits de retransmission TV de la CAN et du Mondial en Afrique et au Moyen-Orient, le «chantage» se poursuit toujours. Encore faut-il rappeler que le «chantage» est fait pour que la chaîne concernée puisse ouvrir un bureau à Alger... Et pourtant, le gouvernement par le biais du ministère de la Communication avait bel et bien accordé une accréditation à un journaliste travaillant pour le compte de beIN Sports. Il est vrai que certains estiment que c'est le droit de beIN Sports de proposer le montant qui lui plaît dans la mesure où il s'agit d'une opération commerciale. Mais, il faut aussi reconnaître que beIN Sports cède, pour des montants symboliques, les droits de retransmission télévisuelle des événements sportifs aux autres pays, sans les citer, mais se comporte d'une autre manière avec l'Algérie. Seul bémol, c'est que l'Entv a déjà acquis les droits télé de la Fédération algérienne de football (FAF) des coulisses de la sélection nationale durant la CAN 2017 pour dix millions de dinars (1 milliard de centimes). Elle continue les négociations pour la diffusion des matchs. Les équipes de l'Entv pourront donc filmer la préparation des Verts pour cet important rendez-vous, le déplacement vers le Gabon, mais aussi les entraînements sur place. La FAF avait fait de même, il y a quelques années, lors de la Coupe du monde, en cédant ses droits à la télévision publique et à quelques chaînes privées. A rappeler également qu'en décembre 2016, le groupe Canal+ appartenant au patron de Vivendi, Vincent Bolloré, avait conclu un accord avec la Confédération africaine de football (CAF) et le groupe Lagardère Sports portant sur les droits de diffusion des plus prestigieuses compétitions officielles de la CAF. Ainsi, et désormais, Canal + possède l'Afrique et beIN Sports détient l'Afrique du Nord ou encore le Maghreb. Aucun opérateur africain ne possède des droits images des compétitions sportives de son continent. Suite à cet accord, l'essentiel du football africain des clubs et des Equipes nationales sera diffusé sur les antennes des chaînes françaises Canal+ en Afrique francophone pour une durée de sept ans à compter de janvier 2017. Mieux encore, le montant de la vente est bien illustrative des «coulisses» de la CAF.
La CAF a vendu les droits TV à beIN Sports pour un million de dollars. Mais pour l'Algérie, le conseil d'administration de l'entreprise qatarie demandent des sommes astronomiques à l'Algérie pour les droits de diffusion. Pour les citoyens «abonnés» ou en passe d de l'être à beIN Sports, ils doivent payer une somme supplémentaires pour voir les matchs de la CAN chez Orange. Ainsi, le nouvel abonné doit payer 8000 DA pour voir les matchs avec en plus un démodulateur spécial pour ce faire, au moment où l'ancien abonné sera obligé de payer 3100 DA pour voir les matchs...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha