Accueil |Sports |

ELECTION DE LA FAF

La voie est libre pour Zetchi

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le président du pac devrait être le nouveau patron de l a fafLe président du pac devrait être le nouveau patron de l a faf

Le nombre total de l'assemblée générale de la FAF est de 100 et c'est en fonction de celui-ci que le quorum devrait être déterminé pour le déroulement de cette élection.

Comme le voulait le ministère de la Jeunesse et des Sports, la commission des recours de la Fédération, a tenu à l'application de la décision souveraine relative à la tenue de l'Assemblée générale de la FAF, ce 20 mars. C'est donc aujourd'hui à 10h00 que l'AG élective de la FAF se tiendra au Centre technique national de Sidi Moussa (Alger). Kheïreddine Zetchi sera l'unique candidat à cette élection alors que la commission de recours a rejeté la demande de Abdelkrim Medouar au motif de l'absence de dossiers de candidats à l'appui de la liste de candidatures adressée à la commission. Présidée par Hacen Hamar, la commission de recours a examiné hier le seul recours introduit avant la date limite, à savoir celui de Abdelkrim Medouar, selon la commission. Là, il est important de rappeler que le 15 mars dernier, «la commission de candidatures a décidé et comme annoncé lors du dernier Bureau fédéral de FAF en date du 11 février 2017, que l'Assemblée générale élective aura lieu lundi 20 mars 2017 à partir de 10 h 00 à l'amphithéâtre Omar-Kezzal du Centre technique national de Sidi Moussa».
Or, la commission de candidature présidée par Ali Baâmeur avait annoncé deux jours auparavant via un communiqué le report des élections se basant sur l'article 26.1.2 des statuts de la FAF qui stipule que les élections auront lieu 60 jours après la date de la tenue de l'assemblée générale ordinaire (AGO) de fin de mandat.
Quelques heures plus tard, ce communiqué a été retiré du site officiel de l'instance fédérale.
«Kheïreddine Zetchi sera l'unique candidat à la présidence de la Fédération algérienne de football du fait que son dossier de candidature a été le seul à avoir été validé», a alors affirmé la même source en ce mercredi 15 mars 2017.
Huit candidats ont vu leurs dossiers rejetés. Il s'agit de MM.Mouldi Aïssaoui, Abdelkrim Medouar, Mansour Beldjoudi, Ahmed Mebrek, Youcef Azzouz, Djamel Cherif, Rachid Asma et de Melle Khadidja Belkadi. Ces candidats avaient jusqu'au 17 mars 2017 à 00h 00 pour introduire un recours. Et lors de la dernière réunion de la commission de recours, celle-ci a rejeté le dossier du second candidat, à savoir Abdelkrim Medouar pour son absence dans la liste de recours. Ainsi donc, la voie est bien ouverte pour le seul candidat en lice qui n'a en réalité besoin que de la majorité absolue, soit le nombre de voix supérieur à la moitié du suffrage exprimé (au moins 50% des voix plus une) pour succéder à Mohamed Raouraoua qui a refusé de se porter candidat. L'article 16 aliéna 1 précise bien ce cas de figure en indiquant que «les élections se font à bulletin secret pour toute élection d'un organe ou d'une personne. La majorité absolue des suffrages exprimés est nécessaire au premier tour». Le nombre total de l'assemblée générale de la FAF est de 100 et c'est en fonction de celui-ci que le quorum devrait être déterminé pour le déroulement de ces élections. Et tout va donc reposer sur le nombre des votants.
Du point de vue des statuts de la FAF, l'article 10 stipule:
1)- Le vote pour les élections se fait à bulletin secret. Le vote par procuration ou par correspondance est interdit.
2)- Les autres décisions sont, si un vote est nécessaire, prises à main levée, sauf avis contraire de la majorité des membres présents de l'Assemblée générale.
3)- les décisions sont prises à la majorité simple des suffrages exprimés, à l'exclusion:
- des décisions relatives au changement du siége de la Fédération, à la modification de l'ordre du jour de l'Assemblée générale, à la radiation de membres qui doivent recueillir l'approbation des 2/3 des suffrages valablement exprimés.
- des décisions concernant la dissolution de la Fédération et la modification des statuts qui doivent, elles, recevoir l'approbation des 2/3 de la composante totale de l'A.G. Pour résumer et en dépit des réactions des uns et des autres quant à la candidature de Zetchi et les critiques au sujet de la réglementation, tout indique que l'on s'achemine vers la fin de ce feuilleton de la FAF afin d'ouvrir une nouvelle page pour notre football, afin qu'il retrouve la véritable place qui lui sied, aussi bien sur le plan national, régional, continental qu'international.

liste des membres du bureau de Kheïreddine Zetchi
Voici par ailleurs la liste des membres du bureau de Kheïreddine Zetchi: Hakim Medane, Mohamed Maouche, Rebbouh Haddad, Djahid Zfizef, Radia Fertoul, Bachir Ould Zemirli, Rachid Gasmi, Messaoud Koussa, Laribi Oumamar, Amar Bahloul, Noureddine Bakiri, Mohamed Ghouti.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha