Accueil |Sports |

MO BÉJAÏA

Les Crabes s'enfoncent

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Yaya et ses partenaires parviendront-ils à sauver le MOB?Yaya et ses partenaires parviendront-ils à sauver le MOB?

En ratant sa sortie à domicile face à l'USMH, le club le plus populaire de la Soummam a sérieusement hypothéqué ses chances de se maintenir en championnat d'élite nationale.

C'est la confusion totale qui règne dans la maison des Vert et Noir au lendemain de leur défaite à domicile face à l'USMH pour le compte de la 24e journée de Ligue 1 Mobilis.
La reprise des entraînements n'a pas été sans provoquer une autre descente des supporters pour s'expliquer aussi bien avec les joueurs qu'avec le staff technique sur la déroute de vendredi dernier. Une déroute qui place le club le plus populaire de la Soummam dans la liste du plus proche de la relégation. Il régnait une tension terrible lors de cette séance de reprise des entraînements, qui s'est déroulée en l'absence de l'entraîneur en chef, Boussaâda, retenu par le décès de sa belle-mère. En l'absence de ce dernier, c'est l'entraîneur-adjoint qui s'est chargé de reprendre les entraînements avec les joueurs, lesquels étaient presque tous présents excepté les suspendus et les blessés. En ratant leur sortie à domicile face à l'USMH, le club le plus populaire de la Soummam a sérieusement hypothéqué ses chances de se maintenir en championnat d'élite nationale. Après sa précieuse victoire devant la JSK, tout le monde croyait en effet que les Vert et Noir allaient prendre un nouveau départ. C'était comme un souffle d'espoir qui a soufflé sur la maison des Vert et Noir, lequel s'est estompé subitement depuis le mercredi dernier. Les supporters inconditionnels n'ont pas encore admis ni même digéré cette défaite face à l'USMH, à domicile de surcroît et surtout après avoir connu les résultats de cette 24e journée où tous les mal classés ont échoué. Une chance donc que les Crabes ont ratée pour s'éloigner de la zone rouge. Les supporters n'ont pas non plus digéré la position des actionnaires qu'ils accusent d'avoir abandonné le club dans ses moments les plus difficiles. Une situation à laquelle personne n'avait pensé et que le club qui a représenté dignement le football national en coupe de la CAF a traversé. C'est d'ailleurs, la chose qui a provoqué l'ire des supporters qui ne voulaient pas laisser passer cet échec pour s'expliquer avec la composante de l'équipe, mais hélas ses dirigeants qui n'ont pas donné signe de vie depuis bien longtemps. Ces derniers appelés communément actionnaires sont accusés par les supporters d'avoir délaissé le club. Mais ils ne veulent pas répondre aux provocations des supporters, lesquels supporters ont tout fait pour éloigner les actionnaires de l'entourage du club. Il faut dire que dans cette situation que traverse le club phare de Yemma Gouraya, tout le monde a sa part de responsabilité, à commencer justement par une frange de supporters qui ont imposé Zahir Attia comme président du conseil d'administration lors de la fameuse et fatidique élection à l'hôtel Cristal. C'est justement à cause de la mauvaise gestion des affaires du club par ce même Attia que le MOB se retrouve dans cette situation de crise aiguë. Une crise qui risque même d'emporter le club le plus populaire qui a su marquer la scène footballistique nationale en si peu de temps, car une relégation en Ligue 2 Mobilis sera fatal au club qui est endetté jusqu'au cou. En outre, concernant la préparation du match retard contre le DRBT programmé pour vendredi prochain, le staff technique se passera des services de Bentayeb, suspendu, de Yaya, Lakhdari, Benali et Ferhat blessés. C'est dire que la tâche des Vert et Noir s'annonce très difficile face à un sérieux conquérant pour le maintien.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha