Accueil |Sports |

JEUX DE LA SOLIDARITÉ ISLAMIQUE 2017:AZERBAÏDJAN-ALGÉRIE (DEMI-FINALE AUJOURD'HUI À 9H30)

Les Verts olympiques visent la finale

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les jeunes algériens prêts à relever le défiLes jeunes algériens prêts à relever le défi

Partis avec l'objectif d'acquérir de l'expérience face à plusieurs sélections avec un objectif à long terme, Meziane et ses camarades sont en passe de réaliser une grosse performance, eux qui espèrent bien frapper à la porte de la sélection A.

La sélection olympique algérienne de football jouera son match des demi-finales des Jeux de la solidarité islamique face à la sélection du pays organisateur, l'Azerbaïdjan, à Baku aujourd'hui à 9h30, heure algérienne (12h30 locales), sans aucune pression. Les joueurs du coach Ameur Chafik qui ont terminé à la première place du groupe B lors du premier tour, invaincus, tenteront donc de le rester ce matin face à une équipe d'Azerbaïdjan qui jouera sous grosse pression. Il est évident que jouer une demi-finale à domicile est très difficile devant son public qui ne voit que la victoire au bout. Or, les Algériens ont montré quelques améliorations, notamment sur le plan de la cohésion et de la coordination sur le terrain, sont bien capables de gagner face à cette équipe azerbaïdjanaise bien prenable. La preuve c'est que l'équipe d'Azerbaïdjan a eu beaucoup de difficultés à terminer son dernier match face au Maroc, champion en titre contre lequel ils ont partagé les points de la rencontre, la dernière du groupe A (0-0).
Les Marocains, qui ont terminé la phase des poules ex aequo avec le Cameroun et l'Azerbaïdjan (5 points), ont été éliminés suite à un goal-average défavorable. Dans l'autre demi-finale, le Cameroun, vainqueur de l'Arabie saoudite (3-0) rencontrera Oman, deuxième du groupe de l'Algérie. Partis avec l'objectif d'acquérir de l'expérience face à plusieurs sélections avec un objectif à long terme, Méziane et ses camarades sont en passe de réaliser une grosse performance, eux qui espèrent bien frapper à la porte de la sélection A. Au vu de leur parcours lors des éliminatoires en poules avec deux victoires et un nul alors qu'ils étaient déjà qualifiés avant leur dernier match nul contre Oman, les Algériens ont montré de très belles dispositions à même de convaincre ceux qui étaient pessimistes quant à leur première compétition régionale. Aujourd'hui et face au pays organisateur, les Verts olympiques, n'ont pour ainsi dire rien à perdre puisque arriver en demi-finale est déjà considéré comme un objectif atteint pour une première participation à une compétition d'envergure d'une catégorie qui devrait leur être en principe supérieure. La moyenne d'âge des Verts est bien illustrative. Tout le reste ne serait que du bonus. Mais les joueurs et leur staff technique ne veulent pas s'arrêter en demi-finale même si c'est face au pays organisateur. Aux dernières nouvelles en provenance de Bakou, les joueurs sont décidés à se qualifier en finale pour rejoindre, pourquoi pas, la redoutable équipe camerounaise, favorite de la seconde demi-finale face à Oman. Encore faut-il savoir qu'outre les Jeux de la solidarité islamique, l'équipe algérienne prépare également les Jeux méditerranéens de Tarragone en 2018 qui constitueront une préparation pour les Jeux olympiques de 2020 prévus à Tokyo, qui restent le principal objectif de cette équipe.

Ameur Chafik, coach de l'EN U23
«Jouer contre le pays hôte est difficile»

«Nous avons préparé notre équipe à toutes les probabilités. Des séances de tirs au but ont été programmées lors des entraînements de mardi et mercredi. Jouer contre le pays hôte est difficile, mais nous ferons le nécessaire pour que la pression pèse le jour du match beaucoup plus sur l'adversaire.»

Ahmed Gagaâ, milieu de terrain de l'EN
«Ce match est une étape à franchir»

«La belle ambiance qui règne au sein du groupe dégage une grande confiance. Nous jouerons à fond pour une place en finale. Ce match est une étape à franchir pour disputer la finale.»

Tayeb Meziani, attaquant de l'EN
«L'Algérie a aussi son mot à dire»

«Notre parcours au premier tour nous a ouvert l'appétit. L'équipe azérie évoluera sur son terrain et devant son public, mais l'Algérie a aussi son mot à dire pour s'offrir le droit de disputer la finale du tournoi.»

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha