Prévisions pour le 24 Septembre 2018

 Adrar Min 24 °C Max 35 °C
30
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 26 °C
32
 Biskra Min 21 °C Max 34 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 20 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 19 °C Max 31 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 18 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
34
 Oran Min 22 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 33 °C
47
 Khenchela Min 13 °C Max 25 °C
32
 Mila Min 15 °C Max 27 °C
34
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Sports |

BOUDEBOUZ SE RAPPROCHE DU BETIS SÉVILLE POUR 8,5 MILLIONS D'EUROS

"Je vais prendre le temps de réfléchir sur mon avenir"

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'éventuel départ de Boudebouz ne va pas plaire à son entraîneur Michel Der Zakarian, qui a indiqué que son meneur de jeu était «parti pour rester», alors qu'il souffre d'une entorse au genou gauche qui va le priver des premiers matchs de la nouvelle saison.

Le milieu de terrain international algérien de Montpellier Ryad Boudebouz pourrait s'engager dans les prochains jours avec le Betis Séville (Liga espagnole) sur la base d'un transfert estimé à 8,5 millions d'euros, a rapporté hier le quotidien sportif L'Equipe. Le club de l'Hérault a réclamé au début 15 millions, mais «s'est fait une raison et a revu considérablement ses exigences à la baisse», a précisé la même source. Le milieu de terrain offensif algérien est encore lié pour deux saisons avec Montpellier, mais dispose d'un bon de sortie après son excellente saison 2016-2017 (11 buts et 9 passes décisives en 33 matchs de Ligue 1). L'éventuel départ de Boudebouz ne va pas plaire à son entraîneur Michel Der Zakarian, qui a indiqué avant-hier au quotidien régional La Dépêche du Midi que son meneur de jeu était «parti pour rester», alors qu'il souffre d'une entorse au genou gauche qui va le priver des premiers matchs de la nouvelle saison. «J'ai le bon de sortie. Après, il faut voir si j'ai l'offre qui me convient. Mais comme je l'ai toujours dit, je ne suis pas malheureux à Montpellier. Je vais attendre de voir si j'ai une bonne offre pour partir ou non. Le mercato, ça peut aller très vite. On l'a déjà vu. Je vais prendre le temps de réfléchir et on verra», a affirmé Boudebouz dimanche soir au micro de la chaîne Canal+, en marge du match amical Montpellier-Lyon (1-1). Boudebouz a affirmé, par ailleurs, qu'il allait prendre le temps nécessaire pour trancher son avenir au moment où il est à l'arrêt pour une entorse au genou gauche. «J'ai le bon de sortie. Après, il faut voir si j'ai l'offre qui me convient. Mais comme je l'ai toujours dit, je ne suis pas malheureux à Montpellier. Je vais attendre de voir si j'ai une bonne offre pour partir ou non. Le mercato, ça peut aller très vite. On l'a déjà vu. Je vais prendre le temps de réfléchir et on verra», a affirmé le joueur algérien. «Les clubs savent que je suis blessé. S'ils me prennent, c'est avec la blessure», a ajouté Boudebouz. Touché à l'entraînement, l'Algérien devrait s'éloigner des terrains jusqu'à la mi-août, au minimum. L'ancien joueur du FC Sochaux pourrait également déclarer forfait pour la double confrontation face à la Zambie les 2 et 5 septembre dans le cadre respectivement des 3e et 4e journées des qualifications du Mondial 2018.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha