Prévisions pour le 21 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
32
 Tamanrasset Min 20 °C Max 28 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 17 °C Max 26 °C
30
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 26 °C
47
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 24 °C Max 33 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 22 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 30 °C
30
Accueil |Sports |

MERCATO ESTIVAL DE LA LIGUE 1 MOBILIS (2017-2018)

Plus d'une centaine de recrues sans assurance!

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le dossier de Sidibé a connu plusieurs rebondissements avant de conclure avec l'USMALe dossier de Sidibé a connu plusieurs rebondissements avant de conclure avec l'USMA

Le chiffre actuel de 148 transactions peut être considéré comme important alors que la crise financière aiguë traverse les pensionnaires de l'élite dont les sociétés sportives par actions (Sspa), dont la majorité est frappée d'interdiction de recrutement avant que la FAF ne reporte la date limite au 15 décembre prochain.

En attendant les listes et les statistiques officielles des recrutements des clubs de la Ligue 1 Mobilis de la part de la Ligue de football professionnel (LFP), on a, tout de même comptabilisé pas moins de 148 transactions révélées par les médias alors que la saison dernière le chiffre officiel était de 155 transactions. Il ne manque donc que sept transactions seulement pour atteindre le même chiffre de l'année dernière qui fut d'ailleurs considéré comme un record enregistré par la LFP. En tout cas, le chiffre actuel de 148 transactions peut être considéré comme important alors que la crise financière aiguë traverse les pensionnaires de l'élite dont les Sociétés sportives par actions (Sspa), dont la majorité est frappée d'interdiction de recrutement avant que la FAF, ne reporte la date limite au 15 décembre prochain. C'est-à-dire que les membres du Bureau fédéral ont décidé de permettre à ces clubs, pourtant endettés, à pouvoir recruter même s'ils n'ont pas l'argent nécessaire...! En d'autres termes, la direction nationale de contrôle de gestion (Dncg) aura bien du pain sur la planche et ne pourrait débuter son travail avec le moindre risque avec les clubs concernés qu'à partir du mois de janvier prochain. Encore faut-il savoir si certains ne seront pas d'ici là rétrogradés comme l'a si bien menacé la FAF à l'issue de la dernière réunion du Bureau fédéral. Selon les informations annoncées durant ce mercato par les médias, on remarque que quatre clubs ont pratiquement effacé tout, recommençant de zéro ou presque en vue de la nouvelle saison 2017-2018. Et il s'agit du NA Hussein Dey qui a engagé 16 nouveaux joueurs, suivis du DRB Tadjenanet avec 15 nouveaux joueurs alors que l'USM El Harrach et le nouveau promu, l'US Biskra ont engagé, chacun de son côté, pas moins de 14 nouvelles recrues. Le CR Belouizdad, vainqueur de la coupe d'Algérie a engagé 11 nouveaux éléments. L'Olympique Médéa, la JS Saoura et l'USM Bel-Abbès suivent de près avec neuf joueurs recrutés pour chacune de ces formations. Quant au champion d'Algérie, l'ES Sétif, il s'est contenté de recruter huit nouveaux joueurs. Tous les autres clubs, n'ont pas atteint la dizaine de nouveaux joueurs, selon bien évidemment, les informations recueillies durant le mercato par les médias en attendant les chiffres officiels de la LFP après toutes les vérifications d'usage qu'il faut et bien évidemment les recours si besoin est... La JS Kabylie, le CS Constantine et le MC Oran ont décidé à leur tour de faire le grand ménage en recrutant huit nouveaux joueurs chacun. Le MC Alger, vice-champion d'Algérie, a engagé 6 joueurs pour en libérer quatre seulement, avec en ligne de mire la double confrontation face aux Tunisiens du Club Africain en quarts de finale de la coupe de la CAF en septembre prochain. Le Doyen peut se targuer d'avoir réussi l'un des bons coups de ce marché estival en engageant les services du milieu international A' Sofiane Bendebka pour trois saisons, en provenance du NAHD. Son voisin de l'USMA, 3e lors du précédent exercice, reste sans doute le club le plus stable de la Ligue 1 au cours de ces dernières saisons. Pour ce mercato estival, sa direction a recruté cinq éléments seulement, dont le dernier en date, le milieu défensif malien Somaïla Sidibé (ex-MO Béjaïa). L'USMA a opté pour la stabilité en gardant notamment l'ossature de son effectif. Elle a aussi libéré cinq éléments et prêté pour une saison le trio Abderrahmane Hamra, Kaddour Chérif et Mustapha Bengrina. En tout cas, le seul club qui a le moins engagé de nouveaux joueurs n'est autre que l'autre nouveau promu, le Paradou AC, club du président de la FAF qui prône la «formation» et donc la stabilité.
Le PAC n'a enregistré que deux nouveaux joueurs au moment où il enregistre également le retour de prêt de deux de ses joueurs, à savoir Djelloul et Douadji. Mieux, les dirigeants du PAC se retrouvent parfois contraints de prêter plusieurs de leurs joueurs à d'autres clubs. Pour la saison à venir par exemple, ils seront trois éléments issus de l'Académie du PAC à porter les couleurs de formations de l'élite à titre de prêt, à savoir Mansouri et Moueden (MCA) et Benguit (USMA). Le PAC peut se vanter d'être le seul club algérien à avoir transféré cet été un joueur du cru à l'étranger, en l'occurrence le défenseur international Youcef Attal, prêté pour une saison à Courtrai (1ère division belge). Quant au troisième nouveau promu, l'USM Blida, il s'est contenté de recruter cinq joueurs seulement. Il faut reconnaître enfin que cette politique de dépenser plus que la capacité financière des clubs oubliant carrément la stabilité, une des sources de la réussite, a encore de beaux jours devant elle, au vu des changements à répétition dans les effectifs des clubs de l'élite chaque été. Une fâcheuse habitude qui porte préjudice aussi bien aux joueurs qu'à leurs formations respectives. Quant au niveau de la compétition pour lequel faut revenir un autre jour, au moment où ce recrutement «aveugle» se répercute bien négativement sur la cote des joueurs locaux. Ceux-là, justement qui sont en stage pour préparer leur prochaine double confrontation face à la Libye dans la perspective de se qualifier au CHAN 2019...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha