Prévisions pour le 19 Octobre 2018

 Adrar Min 17 °C Max 32 °C
30
 Laghouat Min 8 °C Max 22 °C
30
 Batna Min 8 °C Max 20 °C
28
 Biskra Min 16 °C Max 26 °C
30
 Tamanrasset Min 18 °C Max 31 °C
34
 Tlemcen Min 8 °C Max 16 °C
11
 Alger Min 14 °C Max 22 °C
34
 Saïda Min 8 °C Max 23 °C
11
 Annaba Min 17 °C Max 24 °C
12
 Mascara Min 10 °C Max 20 °C
11
 Ouargla Min 15 °C Max 28 °C
30
 Oran Min 14 °C Max 21 °C
11
 Illizi Min 18 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 13 °C Max 25 °C
23
 Khenchela Min 10 °C Max 18 °C
28
 Mila Min 13 °C Max 21 °C
28
 Ghardaïa Min 12 °C Max 25 °C
30
Accueil |Sports |

LA JS KABYLIE POURRAIT SE RETROUVER AVEC DEUX STAFFS À GAMMARTH

A quoi joue Hannachi?

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Rahmouni, Moussouni et Gaouaoui ont vécu la mésaventure avec HannachiRahmouni, Moussouni et Gaouaoui ont vécu la mésaventure avec Hannachi

C'est le flou total et les joueurs ainsi que les deux staffs techniques vont se rencontrer sur place et à savoir qui aura le dernier mot en l'absence du premier responsable de l'équipe!

On avait bien enregistré auparavant dans l'histoire du football algérien la présence de deux présidents d'un même club le jour d'un match, mais aujourd'hui, c'est une autre anecdote qu'on risque bien d'enregistrer avec la présence de deux staffs techniques pour le même club, mais sur un terrain en dehors du pays! Ce scandale pourrait bien avoir lieu au sein de l'un des plus prestigieux et historiques clubs algériens, à savoir la JS Kabylie, par la faute d'un président nommé Hannachi. En effet, la polémique oppose désormais les deux membres du staff technique de la JS Kabylie qui a sauvé l'équipe de la relégation au moment où d'aucuns techniciens ne voulaient prendre le risque à part ses «enfants», à savoir le duo Rahmouni-Moussouni contre le président Hannachi et son ego. Alors qu'il avait assuré que c'est ce duo qui drivera l'équipe la saison prochaine prônant ainsi la stabilité, voilà que Hannachi, change d'avis et annonce que ce sera un grand coach qui sera engagé. Et ce fut le cas puisque le technicien italien Enrico Fabbro a donné son accord de principe pour diriger la barre technique de la JS Kabylie. Fabbro est donc attendu aujourd'hui à Gammarth (Tunisie) où l'équipe se trouve depuis avant-hier pour un dernier stage d'inter-saison. Oui, mais le problème c'est que le duo Mourad Rahmouni-Faouzi Moussouni, limogé, a affirmé qu'il sera présent au stage pour diriger l'équipe car comme l'indique si bien Moussouni «on sera présents en Tunisie pour diriger les entraînements. On a signé des contrats pros pas avec les espoirs. Car Hannachi a voulu qu'ils dirigent désormais les espoirs! Mieux encore, aux dernières nouvelles Hannachi se trouve au Maroc pour prendre quelques jours de vacances et donc l'équipe est à Gammarth avec la peur au ventre. La raison est toute simple: c'est le flou total et les joueurs ainsi que les deux staffs techniques vont se rencontrer sur place et à savoir qui aura le dernier mot en l'absence du premier responsable de l'équipe! Si ce n'est pas de l'amateurisme dans la gestion de ce prestigieux club avec un président assez riche en expérience, ça serait donc quoi? Au moment donc où le duo Moussouni-Rahmouni est démis de ses fonctions par le président qui n'avait même pas daigné le leur dire de vive voix, voilà que l'entraîneur des gardiens de but de l'équipe, Lounès Gaouaoui vient d'apprendre après le départ de l'équipe à Gammarth, qu'il n'est plus en charge des keepers des Canaris. «Aucun dirigeant ne m'a appelé pour le stage de Tunisie», annonce-t-il. Par contre, cela s'est bien fait lors du stage de Tikjda...
De son côté, l'attaquant Thomas Izerghouf s'est présenté mardi dernier à la résidence Hannachi pour ce déplacement à Gammarth, il a été empêché de montrer dans le bus de l'équipe par le président Hannachi lui-même! Et la réaction du joueur a été instinctive: «J'exige maintenant d'être payé jusqu'au dernier centime. J'ai montré au président le verdict de ka CRL, mais il n'a rien voulu savoir...». Enfin et pour clore le tout, des fans de la JSK et des spécialistes de l'équipe et de ses coulisses, ont estimé que Hannachi a trouvé le prétexte de passer quelques jours de vacances au moment où l'équipe se déplace en stage hors du pays et surtout dans la perspective de reporter l'AG du CSA prévue le 7 du mois en cours. Cela pour pouvoir intégrer Madjène et Zouaoui au CA avant de prendre le pouvoir.
La peur de ces deux dirigeants est donc la cause de cette fuite en avant du président qui laisse l'équipe vraiment dans l'expectative. Car, quand bien même, il y a un intérimaire, que peut-il faire dans une situation où il faut prendre des décisions radicales face à plusieurs défis en même temps!?...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha