Accueil |Sports |

MONDIAUX 2017 D'ATHLÉTISME

La DTN espère de meilleures performances

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le directeur technique national (DTN) à la Fédération algérienne d'athlétisme (FAA), Abdelkrim Sadou, dit espérer des huit athlètes algériens qui participent aux Championnats du monde d'athlétisme à Londres, «de meilleures performances que celles déjà réalisées». «Nous espérons que nos athlètes fassent honneur à eux-mêmes et à leur pays. On aimerait qu'ils se donnent à fond pour au moins essayer d'aller le plus loin possible dans leur parcours et réaliser des performances meilleures que celles déjà obtenues», a déclaré Sadou à la veille de l'ouverture officielle des Championnats, prévue vendredi. Il a cependant estimé qu'il «fallait être réaliste» et qu'au niveau des Championnats du monde, accéder en finale est «déjà énorme pour les athlètes». Avec le «grand absent» Taoufik Makhloufi, blessé, les chances de médailles pour l'Algérie «sont très maigres», a souligné le DTN qui garde néanmoins «une lueur d'espoir» avec Larbi Bourrada (décathlon), qu'il a qualifié d'athlète «très coriace, très solide et qui s'accroche». «Avec Bourrada, nous espérons quelque chose», a révélé Sadou, insistant encore une fois qu'être en finale dans pareille compétition constituait «un grand résultat et un exploit». Il a ajouté que sur le plan disciplinaire, les huit athlètes qualifiés de différentes spécialités sont «sans aucun reproche, ils sont assidus et sont également habitués à ce genre de compétition».
La préparation dont ils ont bénéficié en Algérie et à l'étranger est «satisfaisante», a-t-il encore dit. Les athlètes algériens qui participeront aux Mondiaux de Londres sont: Larbi Bourrada au décathlon, Abdelmalik Lahoulou (400m/haies), Mohamed Amine Belferar (800m), Bilal Tabti (3000m steeple), Hichem Bouchicha (3000m steeple), Abderrahmane Anou (1500m), Kenza Dahmani (marathon) et Amina Bettiche (3000m steeple).
Le DTN relève que ces athlètes qui ont réalisé les minima qualificatifs aux Championnats du monde étaient de niveau «disparates». Il y a ceux sur lesquels l'Algérie «compte énormément» en l'occurrence ceux qui ont atteint la finale et les demi-finales lors des Jeux olympiques de Rio de l'été 2016. Dans cette catégorie, Sadou cite encore Larbi Bourrada.
«Nous attendons beaucoup de Larbi Bourrada qui a été 5e l'année passée à Rio et 5e également aux Championnats du monde 2015 de Pékin. Cette année ses chances sont intactes et l'objectif est d'être parmi les huit premiers», a-t-il dit. Outre Bourrada, Sadou cite également le jeune Lahoulou Abdelmalik qui a été «bon» ces dernières années sur le 400 mètres haies. Lahoulou a battu le record d'Algérie à Rio dans sa discipline avec un 48.62.
Un «très bon résultat de niveau mondial. L'année passée il a atteint les demi-finales à Rio, des résultats qui lui ont valu une prise en charge de manière particulière», rappelle le DTN.
Le pronostic «réaliste» de Lahoulou pour les Championnats du monde de Londres établi par son entraîneur est qu'il soit parmi les 10 premiers. Pour le pronostic des autres athlètes, l'entraîneur d'Anou s'attend à voir son poulain se classer parmi les 12 premiers sur le 1500m, Dahmani Kenza est prévue parmi les 30 premières au marathon et Bettiche est pronostiquée pour la finale, donc parmi les 8 premières. Plus de 2000 athlètes représentant 205 fédérations nationales prendront part aux Championnats du monde d'athlétisme dont l'ouverture est prévue hier à Londres.
Les épreuves pour les athlètes algériens commenceront aujourd'hui avec la participation de Mohamed Amine Belferar aux séries du 800m.

Championnats du monde de lutte (juniors)
9e place pour Ishak Boukhors
L'athlète algérien Ishak Boukhors (66 Kg) a terminé à la 9e place de la lutte libre des championnats du monde 2017 (juniors), organisés du 1er au 6 août à Tampere en Finlande. Après avoir perdu son combat de qualifications devant le Russe David Baev (12-4), l'Algérien a battu le Polonais Patryk Olenszyn (10-0), dans le cadre des repêchages avant de perdre devant le Géorgien Iveriko Julakidze (14-4), pour une place en quarts de finale. De son côté, Salaheddine Kateb (55 kg), engagé également en lutte libre, a perdu son combat de qualifications devant l'Américain Daton Fix (10-4), avant de perdre devant l'Azéri Afgan Khashalov (10-4), pour le compte des repêchages. Les Mondiaux de Tampere se poursuivent mercredi avec l'entrée en lice de la lutteuse algérienne, Yahiaoui Chaima, championne d'Afrique en titre et médaillée de bronze aux Jeux de la solidarité islamique de Bakou (Azerbaïdjan). Sous la conduite de l'entraîneur national, Aoune Fayçal, les athlètes Boukhors Ishak et Kateb Salaheddine avaient effectué leur préparation à Sofia en Bulgarie.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha