Prévisions pour le 18 Juillet 2018

 Adrar Min 32 °C Max 45 °C
34
 Laghouat Min 25 °C Max 40 °C
30
 Batna Min 21 °C Max 37 °C
34
 Biskra Min 26 °C Max 42 °C
34
 Tamanrasset Min 23 °C Max 33 °C
32
 Tlemcen Min 18 °C Max 30 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 33 °C
32
 Saïda Min 24 °C Max 39 °C
34
 Annaba Min 20 °C Max 29 °C
32
 Mascara Min 17 °C Max 33 °C
32
 Ouargla Min 31 °C Max 44 °C
34
 Oran Min 22 °C Max 31 °C
32
 Illizi Min 26 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 28 °C Max 43 °C
32
 Khenchela Min 21 °C Max 38 °C
34
 Mila Min 18 °C Max 41 °C
34
 Ghardaïa Min 30 °C Max 42 °C
30
Accueil |Sports |

SUPERCOUPE D'ESPAGNE (ALLER):FC BARCELONE-REAL MADRID (CE SOIR-21H)

Premier choc de la saison

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Encore un duel entre Ronaldo et MessiEncore un duel entre Ronaldo et Messi

Entre le Barça, tenant de la coupe du Roi, et le Real, champion de Liga, le 235e clasico disputé en match officiel s'annonce très indécis.

Le FC Barcelone sera opposé ce soir au Camp Nou (21h, algériennes) à son rival de toujours le Real Madrid en match aller de la supercoupe d'Espagne, dans un contexte bien différent du match amical remporté fin juillet par les Catalans (3-2) aux Etats-Unis. Ce jour-là, à Miami, Neymar, parti au Paris SG pour la somme astronomique de 222 millions d'euros avait brillé pour ce qui restera comme son ultime match sous le maillot blaugrana, contribuant à la victoire barcelonaise (3-2) avec deux passes décisives.
Sans lui, le nouvel entraîneur barcelonais Ernesto Valverde, vainqueur de cette même Supercoupe d'Espagne en 2015 avec Bilbao, devra choisir: soit titulariser un pur ailier comme Gerard Deulofeu, séduisant pendant la préparation, soit aligner un quatrième milieu pour densifier son entre-jeu, tel Sergi Roberto.
Et sans Neymar, Barcelone va devoir affronter un Real regonflé à bloc par le sacre obtenu mardi en Supercoupe d'Europe aux dépens de Manchester United (2-1). L'équipe de Zinédine Zidane semblait pourtant avoir raté sa campagne de pré-saison, avec plusieurs défaites inquiétantes comme celle face au Barça le 30 juillet. Mais dès que la compétition a repris, l'ogre merengue s'est remis à croquer ses adversaires. Avec la conquête de sa deuxième Supercoupe d'Europe d'affilée, la «Maison blanche» a prolongé son épatante série offensive, signant un 66e match officiel consécutif avec au moins un but inscrit.
L'enceinte catalane réussit bien à Zidane depuis ses débuts de technicien: une victoire (2-1) et un nul (1-1) depuis sa nomination en janvier 2016. L'entraîneur des doubles champions d'Europe en titre, privé dimanche de Luka Modric suspendu, peut en outre compter sur un Isco en pleine forme et buteur contre Manchester. Entre le Barça, tenant de la coupe du Roi, et le Real, champion de Liga, le 235e clasico disputé en match officiel s'annonce très indécis. A la plus grande joie des quelque 650 millions de téléspectateurs qui suivent habituellement ce choc planétaire entre les deux armadas espagnoles.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha