Accueil |Sports |

LIGUE 1 MOBILIS - 3E JOURNÉE:JS KABYLIE-PARADOU AC (DEMAIN-17H À HUIS CLOS)

Les Canaris sommés de confirmer

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Yettou et ses partenaires seront privés du soutien de leurs supportersYettou et ses partenaires seront privés du soutien de leurs supporters

La tâche des joueurs de la JSK demain face à la coriace équipe de l'«Académie» du Paradou s'annonce très difficile.

Après le premier match à Tizi Ouzou sanctionné par un nul et revigorés par leur
dernière victoire en déplacement à Blida, les joueurs de la JS Kabylie comptent poursuivre sur cette dynamique de la victoire en recevant demain à 17h le Paradou AC, pour le compte de la 3ème journée de la Ligue 1 Mobilis. Les joueurs du coach Rahmouni veulent bien gagner ce premier match à domicile après le premier semi-échec de la première journée. D'ailleurs, inquiets pour leur argent, les joueurs ont demandé à voir le nouveau président, Sadmi, pour leur régler cette situation avant la rencontre de demain. Seulement, la tâche des joueurs de la JSK demain, face à la coriace équipe de l'«Académie» du Paradou, s'annonce très difficile. Les joueurs du Paradou veulent aussi poursuivre sur la dynamique de la victoire après avoir battu la semaine dernière, le MC Oran. De plus, les joueurs de la JSK ne pourront pas compter sur l'apport très important de leur fidèle public dans la mesure où l'équipe a été sanctionnée d'un match à huis clos pour «conduite incorrecte» lors de sa victoire (3-2) chez l'USM Blida, pour le compte de la deuxième journée du cham-
pionnat de Ligue 1 Mobilis. En effet, pour fêter le succès de leur équipe à Blida, les supporters de la JSK avaient utilisé plusieurs fumigènes, avant de les jeter sur la main courante, provoquant «un arrêt momentané de la rencontre».
Il n'y a pas que ça, car la deuxième infraction du genre pour le club du Djurdjura, ce dernier a été sanctionné en tant que «récidiviste», d'où le huis clos. N'empêche qu'en dépit de cet handicap, le coach Mourad Rahmouni, reste confiant en les possibilités de ses joueurs en déclarant, entre autres, que «Je reste confiant pour les trois points en dépit du huis clos». Et pour gagner, le coach Rahmouni, tient à préciser à propos de son effectif que l'on ne change pas une équipe qui gagne». En d'autres termes, Rahmouni devrait garder le même onze que face à Blida. Sauf que demain, il ne pourra pas compter sur les services de Redouani qui avait écopé d'un avertissement lors du dernier match contre l'USMB. Du côté du Paradou, il faut juste noter que le coach espagnol de cette équipe algéroise, José Maria a supervisé le dernier match de la JSK face à l'USMB. Ce qui veut dire qu'il a déjà une idée de comment tenter d'arracher un bon résultat à Tizi Ouzou devant cette équipe kabyle dont le public sera absent sur les gradins..

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha