Accueil |Sports |

SAÏD CHABANE, PRÉSIDENT D'ANGERS SCO

"Une seconde chance pour Belaïli"

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le président angevin Saïd Chabane est revenu avant-hier vendredi en conférence de presse sur le coup tenté par le SCO avec le recrutement de l'Algérien Youcef Belaïli. Le président d'Angers a profité de son bilan du mercato estival, dressé en conférence de presse, pour évoquer l'ultime recrue Youcef Belaïli, de retour sur les terrains après une suspension de deux ans pour dopage. «Les paris font partie de notre ADN. Youcef a le droit à une deuxième chance et je pense qu'il va nous la rendre», estime le dirigeant angevin. «Il a un potentiel technique. Il est dribbleur, déroutant. Son challenge va être celui de s'adapter à un nouveau football.» Mais selon la presse française, le pari le plus intrigant d'Angers SCO se nomme Youcef Belaïli. Annoncée en début de semaine, son arrivée pour quatre saisons a de quoi interroger: l'international algérien (deux sélections), suspendu pour dopage en 2015, n'a pas joué depuis deux ans et reste sur une opération du ménisque. «Il a droit à une deuxième chance», revendique Chabane. Tout en prévenant: «Mais il n'aura pas de passe-droit.» Pour Stéphane Moulin, «il va falloir lui laisser un peu de temps pour qu'il soit en pleine possession de ses moyens.» Avec plus de certitudes au sein de son effectif, il peut désormais se le permettre.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha