Accueil |Sports |

USM BEL ABBÈS

Les problèmes financiers persistent

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

l'USMBA, que dirige l'entraîneur Si Tahar Cherif El Ouezzani pour la deuxième saison de suite, est bien partie pour faire mieux que l'exercice écoulé.

L'USM Bel-Abbès est en train de monter en puissance comme l'atteste sa victoire sur l'USM Alger (2-0) mardi dernier en match en retard de la Ligue 1, mais ses responsables se plaignent toujours de la situation financière difficile que traverse le club et qui risque, selon eux, de lui jouer un mauvais tour.
«L'équipe commence à retrouver des couleurs après un début de championnat assez difficile. Seulement, nous avons besoin de l'aide des autorités locales pour parvenir à résoudre les nombreux problèmes financiers dont souffre le club», a déclaré avant-hier le manager général d'«El-Khadra», Redouane Haffaf.
L'appel de l'ancien joueur de l'USMBA intervient après la réception organisée par le wali de Sidi Bel-Abbès, Tahar Hachani, en l'honneur des équipes sportives de la ville qui s'étaient illustrées la saison passée, dont celle de football, quatrième au classement final de l'exercice écoulé. La cérémonie a été également l'occasion pour le responsable de l'exécutif pour remettre une enveloppe financière au profit des Vert et Rouge. Cependant, tout cela reste aux yeux des dirigeants de la formation de la «Mekerra» insuffisant, d'autant plus que la direction du club était dans l'obligation de dépenser pas moins de
120 millions DA en début de saison pour honorer ses dettes envers ses joueurs et autres créanciers. «Ces dettes nous ont complètement faussé les calculs et ont été pour beaucoup dans le départ de nombreux cadres de l'équipe qu'on ne pouvait retenir car étant dans l'incapacité de répondre à leurs exigences financières. Du coup, on se devait de reconstruire un nouvel effectif composé de beaucoup de nouvelles recrues.
La machine commence à être huilée», a souligné Haffaf. Du coup, l'USMBA, que dirige l'entraîneur Si Tahar Cherif El Ouezzani pour la deuxième saison de suite, est bien partie pour faire mieux que l'exercice écoulé, lorsqu'elle avait terminé au pied du podium et atteint les demi-finales de la coupe d'Algérie pour sa première saison après son retour parmi l'élite. Grâce à sa victoire contre l'USMA, l'équipe chère au président Okacha Hasnaoui, s'est hissée à la 7e place avec 7 points. Elle aura l'occasion, estiment les observateurs, d'améliorer encore son classement dès la prochaine journée, soit la sixième, lorsqu'elle accueillera la JS Kabylie, le 12 octobre (16h) au stade du 24-février.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha