Accueil |Sports |

ELIMINATOIRES DU MONDIAL 2018 : CAMEROUN-ALGÉRIE (AUJOURD'HUI À 17H)

Les Verts pour l'orgueil...

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Feghouli et Hanni prêts à relever le défiFeghouli et Hanni prêts à relever le défi

Les deux coachs sont sévèrement critiqués au point d'être sous la menace de limogeage. La pression est trop lourde sur les épaules des deux techniciens qui jouent leurs «têtes» dans ce match, où le perdant, pourrait compromettre son avenir.

La sélection nationale «remaniée» qui se trouve depuis jeudi dernier à Yaoundé rencontrera cet après-midi (17h) le Cameroun au stade Ahmadou-Ahidjo Omnisports Pavilion de Yaoundé pour le compte de la 5e journée des éliminatoires du Mondial 2017. Les deux équipes qui sont d'ores et déjà éliminées de la phase finale du Mondial se doivent de se racheter auprès de leurs fans respectifs. Ironie du sort, les sélectionneurs des deux équipes, l'Espagnol Lucas Alcaraz, côté algérien, et le Belge, Hugo Broos, côté camerounais, se trouvent dans la même situation. Les deux coachs sont sévèrement critiqués au point d'être sous la menace de limogeage. La pression est donc trop lourde sur les épaules des deux techniciens qui jouent pratiquement leur «tête» respective dans le match d'aujourd'hui, où le perdant, pourrait bien compromettre ses chances de rester à la barre technique. D'autre part, la pression serait également sur les épaules des joueurs qui se doivent de relever le défi d'arracher une victoire pour apaiser la tension qui règne au sein de leur entourage respectif. Les anciens joueurs «cadres» se doivent de montrer qu'ils sont à la hauteur de la mission qui leur est confiée alors que pour les nouveaux venus, il s'agira de montrer qu'ils sont dignes d'avoir la confiance du sélectionneur. C'est dire que l'«enjeu», bien qu'il ne soit pas celui espéré par les fans des deux sélections, sera donc particulier pour réconforter et les staffs techniques et les joueurs en mission. Le sélectionneur des Verts, l'Espagnol Lucas Alcaraz, fustigé après la double défaite contre la Zambie a changé de «politique» en écartant quelques cadres dont Slimani et Mahrez et en convoquant pas moins de huit joueurs locaux pour ce match contre le Cameroun. Encore faut-il aussi, ne pas oublier que certains autres joueurs sont soit blessés soit non convoqués par Alcaraz qui est attendu en matière de résultats techniques. Une défaite le pousserait encore plus vers le départ forcé bien que ce dernier n'ait pas froid aux yeux en précisant que son objectif est d'aller le plus loin possible à la CAN 2018, prévue l'année prochaine, ironie du sort au Cameroun justement. Sur le plan de l'effectif, nul doute que Lucas Alcaraz va opter pour l'ensemble des joueurs «cadres» avec comme soutien des joueurs locaux. Mandi et Bensebaïni seront certainement titulaires, alors que Cadamuro le serait si le schéma tactique serait le 3-5-2. Sinon, Farès et Ferhat seraient titulaires au moment où Boudebouda sera bien en réserve. Au milieu, ce serait probablement Taider-Benguit et Hanni alors qu'en offensif on retrouvera les habitués Soudani, Feghouli et Belfodil. Pour les autres locaux, tels Bendebka, Boudebouda et Derfalou ce seront des renforts précieux au cas où. Pour le gardien de but, si Alcaraz avait bien défendu le rappel de M'Bolhi en indiquant qu'il est «important» dans l'équipe, c'est qu'il compte bien sur lui pour garder la cage des Verts devant les Lions indomptables. Pour le coach des Verts «Au-delà du classement FIFA, je voudrais remporter cette rencontre. Nous allons à Yaoundé pour gagner. Nous allons tout faire pour renouer avec la victoire et redonner de la joie au public même si l'équipe est éliminée», a-t-il déclaré dans sa dernière conférence de presse au Centre technique national à Sidi-Moussa. De son côté, le coach belge des Camerounais, Broos, lui, ne cesse de booster ses joueurs. En comptant surtout sur le retour de Clinton Mua Njié. Fort de ces performances en club, l'attaquant de l'Olympique de Marseille est de retour dans la tanière, avec ses 5 buts et son statut de meilleur buteur du club phocéen. Broos annonce bien que «Les joueurs doivent bien gagner le match à domicile devant leur public pour ne pas occuper la dernière place de ce groupe, alors que la sélection est championne d'Afrique en titre» et surtout que c'est le pays organisateur de la prochaine CAN... A rappeler que l'Algérie, qui reste sur un double échec face à la Zambie (3-1, 1-0), est lanterne rouge du groupe B avec un seul point, devancée par le Cameroun (3 pts). La qualification dans ce groupe se jouera entre le Nigeria (10 pts) et la Zambie (7 pts), lesquels s'affrontent cet après-midi à Uyo dans ce match bien déterminant. Quant au Cameroun et l'Algérie, c'est la course pour la victoire afin de sauver l'«honneur»...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha