Accueil |Sports |

RÉUNION D'URGENCE DU BF DE LA FAF MERCREDI

Zetchi aurait-il décidé de jeter l'éponge?

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Reunion du dernier BF de la FAFReunion du dernier BF de la FAF

Le refus des deux vice-présidents de la FAF de faire le voyage à Yaoundé sonne clairement comme une contestation pour ne pas dire une «rébellion» contre Zetchi suite à ses décisions prises, selon eux, sans consultation de quiconque.

La messe est, selon toute vraisemblance dite. L'atmosphère qui règne au sein de l'équipe dirigeante de la Fédération algérienne de football ne rassure plus et laisse présager une implosion à tout moment. En effet, après la dégradation des rapports entre le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, et celui de la LFP Mahfoud Kerbadj, suivi quelques jours plus tard du profond imbroglio entre le boss de la FAF et le président de la ligue de wilaya de Sétif, Messaoud Koussa, au sujet de la présidence de la Commission fédérale d'arbitrage, ce «virus» vient de toucher la relation entre le premier responsable de l'instance fédérale et ces deux vice-présidents Bachir Ould Zmirli et Rebouh Haddad. Pour être plus clair, installé lors de la dernière réunion du Bureau fédéral de la FAF à la tête de la commission chargée de la gestion de l'Equipe nationale, Bachir Ould Zmirli, n'a finalement pas effectué le voyage au Cameroun ni même le second vice-président de la FAF, Rebbouh Haddad. La délégation algérienne a été conduite par le manager général Hakim Medane, accompagné du membre fédéral Rachid Gasmi. Le refus de ces deux vice-présidents de faire le voyage à Yaoundé sonne clairement comme une contestation pour ne pas dire une «rébellion» contre Zetchi suite à ses décisions prises, selon eux, sans consultation quiconque. Aussi, selon une source proche de l'instance sis à Dély Ibrahim, Ould Zmirli confirme sa démarche d'aller à l'encontre du maintien du coach espagnol Lucas Alcaraz à la tête des Verts, lui qui l'avait déjà affiché lors du dernier BF. Une position confortée par le président de l'USM Alger, curieusement tout en poste, Rebbouh Haddad, qui l'a soutenu en refusant lui aussi de faire le voyage au Cameroun en signe de désaccord avec Zetchi au sujet du maintien du coach ibérique ainsi que la confusion qui persiste à la CFA. Pis encore, Haddad aurait clairement manifesté son désarroi vis-à-vis de Zetchi suite à sa dernière déclaration aux médias concernant le maintien d'Alcaraz approuvé à l'unanimité par le BF de la FAF. Ainsi, ressentant une très forte pression et beaucoup de problèmes à gérer au sein même du BF de son instance, Zetchi a décidé de convoquer une réunion extraordinaire du Bureau fédéral pour mercredi prochain afin justement de mettre à plat tous ces différends avec ses proches collaborateurs et passer en revue les dossiers chauds d'actualité. Certaines sources avanceraient même une très probable démission du président de la FAF, se sentant plus que jamais fragilisé et lâché d'abord par ses compères et sa tutelle, en l'occurrence le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, qui multiplie les critiques à son égard, après l'avoir placé et soutenu pendant presque cinq mois. La situation de l'EN, de la DTN, de la CFA, la répartition des tâches des membres du BF, ainsi que la relation électrique avec le président de la LFP seront aussi abordées ce mercredi. Reste à savoir si réellement Zetchi passera à l'action et jettera l'éponge contre toute attente ou réussira-t-il à calmer les ardeurs de ses collègues et rattraper ce qu'il reste à rattraper?

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha