Accueil |Sports |

RC RELIZANE

Les joueurs défient leur président

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les joueurs du RC Relizane, bien qu'ils se soient présentés au stade mardi soir, ont poursuivi leur grève, entamée il y a 10 jours en dépit des assurances de leur président, Mohamed Hamri, qui s'est engagé à régulariser leur situation financière dans les prochains jours, a-t-on appris de ce club de Ligue 2. Le premier responsable du Rapid pensait pourtant que les choses allaient rentrer dans l'ordre dès mardi, comme il l'avait déclaré lui-même, annonçant au passage la fin du mouvement de grève déclenché par les siens. Les coéquipiers du capitaine d'équipe, Mohamed Zidane, sont montés au créneau après avoir constaté qu'aucune suite n'a été donnée à leur revendication portant sur le règlement de plusieurs salaires impayés. Pour sa part, Mohamed Hamri s'est dit incapable de résoudre dans l'immédiat les problèmes financiers de son équipe en raison de la situation délicate que traverse la trésorerie du club. Pis encore, il a même jeté l'éponge en début de semaine, avant que les membres du conseil d'administration ne rejettent sa démission lors d'une réunion extraordinaire tenue lundi. Dans les milieux du RCR, on craint énormément que leur formation déclare forfait vendredi lors du match sur le terrain du MC Saïda dans le cadre de la 6e journée du championnat, une hypothèse que les joueurs eux-mêmes écartent, s'engageant à prendre part à la rencontre en dépit de leur mouvement de grève. Ces évènements, qui éclaboussent la maison relizanaise coïncident pourtant avec le réveil du RCR, relégué en Ligue 2 l'an dernier en enregistrant deux victoires de suite lors des deux précédentes journées et ce, après un départ laborieux au cours duquel l'équipe a obtenu deux points en trois matchs, dont deux à domicile.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha