Accueil |Sports |

Fin de stage des joueurs locaux

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Il faut bien préciser au passage, que les sélectionneurs des Verts n'ont eu recours aux joueurs locaux que pour chauffer le banc des remplaçants ou pour faire carrément de la figuration dans les listes des joueurs convoqués, histoire de justifier le fait qu'on pense à eux.

La sélection nationale des joueurs locaux a terminé son stage hier après-midi, après quatre jours de travail sous la houlette du sélectionneur des Verts, l'Espagnol Lucas Alcaraz. Ce stage entre dans le cadre de l'entente entre le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi et le sélectionneur des verts, Lucas Alcaraz pour un regroupement mensuel des joueurs locaux. Or, et selon cette entente, il y a lieu de noter l'absence d'un regroupement de cette même sélection le mois dernier pour des raisons que personne ne connaît et que la FAF n'a pas jugé utile de préciser. Eliminée par la sélection libyenne du championnat d'Afrique de la catégorie, l'Algérie n'a donc plus aucune échéance en vue ni projection concrète. Sauf peut-être le suivi régulier des joueurs locaux afin de tenter de leur faire rattraper le retard remarquable qu'ils accusent avec leurs clubs respectifs pour une histoire de manque de motivation. Il faut bien préciser au passage, que les sélectionneurs des Verts n'ont eu recours aux joueurs locaux que pour chauffer le banc des remplaçants ou pour faire carrément de la figuration dans les listes des joueurs convoqués, histoire de justifier le fait qu'on pense à eux. Ce qui donc s'est directement répercuté sur leur moral les poussant à travailler beaucoup en club pour bien se préparer et montrer leur valeur intrinsèque en championnat dans la perspective de gagner une place de titulaire au sein des Verts. D'ailleurs cette histoire de la place des joueurs locaux a pris de plus en plus d'ampleur dans les discussions au sein des supporters des Verts depuis la sélection de 1982. Car par la suite et petit à petit, c'est l'orientation vers le tout professionnel surtout depuis la présidence de la FAF par Mohamed Raouraoua. Mieux encore, cette sélection n'a eu sa raison d'être, pour ainsi dire, que depuis la décision de la Confédération africaine de football de faire disputer une coupe d'Afrique pour les joueurs locaux afin de les favoriser et combler leur évincement de la sélection A composée essentiellement de joueurs professionnels. S'agissant de la sélection algérienne, beaucoup d'observateurs remarquent que la sélection A devrait procéder au renouvellement de son effectif alors que des joueurs cadres manquant visiblement de temps de jeu ou évoluant dans les clubs de Ligue 2 sont régulièrement convoqués au détriment des joueurs locaux. Des observateurs estiment même qu'il y a des joueurs locaux qui sont meilleurs que ceux convoqués. Et comme preuve, ils citent des joueurs locaux récemment engagés dans des clubs étrangers ces derniers temps à l'image de Bensebaïni, etc. Pour en revenir au stage de la section, il faut rappeler que Lucas Alcaraz avait convoqué 35 joueurs locaux pour ce stage bloqué, du 8 au 11 octobre 2017, au Centre technique national de Sidi Moussa. Seulement, parmi les joueurs convoqués, Meziane Zeroual, Ahmed Gasmi et Kamel Belarbi se sont faits examiner par le médecin fédéral, le docteur Ali Yekdah, le premier jour, qui a constaté qu'ils sont tous trois blessés. Ils ont été, par conséquent, libérés pour qu'ils poursuivent leur convalescence au sein de leurs clubs respectifs. Le stage s'est donc poursuivi sans eux. L'avant-dernier jour du regroupement de la sélection nationale des locaux a été similaire avec au programme de la musculation et du stretching par groupes dans la matinée, alors que la séance de la soirée l'a été avec ballon. Durant cette séance et après quelques exercices avec ballon, un tournoi à quatre équipes de huit a été organisé par le staff technique. Ce «mini-championnat» qui avait tellement plu aux joueurs la veille, a eu le même succès mardi puisque tout le monde s'est donné à fond au cours des trois doubles confrontations. Au-delà de la compétition pour le gain symbolique de points, ce tournoi a permis au sélectionneur d'avoir une idée plus précise sur chaque joueur et de dresser son profil. Le regroupement des locaux s'est donc achevé hier à la mi-journée après une ultime séance d'entraînement dans la matinée. Les notes prises par Alcaraz pourront ne plus servir si celui-ci ne serait plus sélectionneur des Verts. Ce qui refait parler de l'absence d'un coach principal pour cette sélection afin de montrer que la FAF veut bien booster ses joueurs dans la perspective d'être titulaires un jour au sein de l'Equipe nationale A, espoir de chaque joueur en club.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha