Accueil |Sports |

MC ORAN

L'infirmerie ne désemplit pas

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'infirmerie du MC Oran ne désemplit toujours pas avant le déplacement de l'équipe à Constantine pour y affronter le «Chabab» local, vendredi (17h) dans l'affiche de la 12e journée du championnat de Ligue 1. Le staff technique du Mouloudia, que dirige le Tunisien Moaz Bouakkaz, fait d'ailleurs remarquer qu'il n'a jamais eu à sa disposition l'intégralité de son effectif depuis le début de cet exercice, à cause justement des blessures. Troisièmes au classement en compagnie de l'ES Sétif avec 17 points, les Oranais seront contraints de se passer de certains joueurs-clés face au solide leader du championnat, le CSC qui comptabilise 24 unités. Outre Lakhdari, qui ne s'est pas encore remis de sa blessure contractée au tout début de cette saison, l'entraîneur Bouakkaz devra composer sans Boudoumi et Ferrahi, toujours pas remis de leurs blessures, tout comme Helaïmia, qui a rejoint l'infirmerie du club après le précédent match contre l'O Médéa, tandis que l'incertitude plane toujours sur la participation de Gharbi, blessé lui aussi dans cette même rencontre. Ajouter à tout ce beau monde, la suspension du défenseur central Allali, pour cumul de cartons lors du précédent match, un rendez-vous ayant permis aux Hamraoua de chasser le signe indien qui les poursuivait sur leur terrain au stade Ahmed-Zabana en renouant avec la victoire qui les fuyait à domicile depuis la première journée. Une situation inédite donc à laquelle est confronté le coach tunisien du club phare de la capitale de l'Ouest du pays, même si l'intéressé dit qu'elle ne l'effraie nullement, estimant qu'il a l'effectif qu'il faut pour y faire face.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha