Accueil |Sports |

BELGIQUE, CORÉE DU SUD ET PORTUGAL VEULENT AFFRONTER LES VERTS

Des "sparring-partners"à défaut de Mondial

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Mahrez et Hazard risquent de se retrouver à...AlgerMahrez et Hazard risquent de se retrouver à...Alger

Les sélections mondialistes devant disputer des matchs contre des pays nord-africains dont le style avoisine celui des Verts ont pris attache avec la FAF afin d'organiser des matchs amicaux lors des dates FIFA. L'instance de Dély Brahim, qui a l'embarras du choix, n'a pas encore tranché.

Des propositions de certaines fédérations sont arrivées à l'instance fédérale algérienne dont celles des Emirats, de la Belgique et de la Corée du Sud, en attendant d'autres qui suivent surtout de la part des sélections mondialistes devant disputer des matchs contre des pays nord-africains dont le style avoisine celui des Verts. Cela se passe au moment où le sélectionneur de l'Equipe nationale algérienne de football, Rabah Madjer et ses adjoints, Djamel Menad et Meziane Ighil, préparent le prochain stage des Verts prévu le 17 décembre en cours. Ainsi, le staff technique des Verts est toujours préoccupé, par ces matchs amicaux qu'il faut également programmés jusqu'au mois de septembre prochain. Après le report de la poursuite des éliminatoires de la CAN-2019 qui devraient reprendre au mois de mars prochain, jusqu'au mois de septembre de la même année, Madjer et son staff doivent donc saisir l'occasion pour disputer des matchs amicaux durant les deux dates FIFA prévues en mars et juin prochains.

Des propositions affluent à la FAF
Avant la prise en main de la barre technique des Verts, la Fédération iranienne de football a fait une proposition à son homologue algérienne pour un match amical qui n'a pas eu d'écho favorable de la part de l'instance de Zetchi. Mais, juste après la nomination de Madjer, les Emirats arabes unis ont demandé à la FAF la possibilité d'organiser deux matchs amicaux entre les deux sélections et si possible avec les joueurs évoluant en Europe. Mais, là, cela parait impossible dans la mesure où ce n'est point une date FIFA et aucun club européen n'autoriserait son joueur pour un match amical. Des spéculations vont bon train au sujet de ce fameux match amical contre les Emirats prévu à Dubaï. On parle d'un «refus» du président de la FAF pour le déplacement à Dubaï assimilé à une virée touristique». Ceci, d'une part et d'autre part, on parle d'une annulation pure et simple de ces deux matchs amicaux par les Emiratis eux-mêmes refusent de jouer avec les Verts sans les joueurs évoluant à l'étranger. Or, Madjer a programmé un stage pour les joueurs locaux durant cette période qui coïncide avec la proposition des Emirats. Par ailleurs, et juste après le tirage au sort de la phase finale du Mondial 2017, Madjer s'attend donc à voir affluer des demandes de matchs amicaux pour les deux dates FIFA et particulièrement la seconde au mois de juin, où des sélections veulent jouer contre les Verts, car leur football avoisine celui d'un de leurs adversaires du continent africain. Aux dernières nouvelles, on apprend que la Corée du Nord ainsi que la Belgique ont déjà envoyé des demandes dans ce sens. La Belgique et la Corée du Sud, qualifiées pour la prochaine Coupe du monde 2018 en Russie (14 juin-15 juillet) ont donc émis le souhait d'affronter les Verts pour préparer le Mondial russe qui verra l'absence de l'Algérie. La Belgique évoluera dans le groupe G en compagnie de la Tunisie, de l'Angleterre et du Panama, alors que la Corée du Sud est versée dans le groupe F en compagnie de l'Allemagne (tenant du titre), le Mexique et la Suède, selon le tirage au sort effectué vendredi dernier à Moscou.

Le Portugal intéressé aussi
D'autre part, on annonce également le Portugal de Cristiano Ronaldo qui a également sollicité la FAF pour un test amical avant le Mondial. «Il y aura probablement deux matchs amicaux contre des mondialistes en mars et mai prochains, mais pour le moment rien n'a encore été décidé. Il s'agit de toute une procédure, notamment sur le plan organisationnel et le lieu du déroulement de ces matchs», a expliqué le manager général des Verts, l'ex-international, Hakim Medane. La prochaine date FIFA est fixée du 19 au 27 mars 2018, alors que le mois de mai 2018 verra les 32 sélections participantes au Mondial entamer leurs stages de préparation ponctués par des rencontres amicales. Ainsi, le staff technique national dit donc faire son choix des sparring-partners avant le prochain match officiel des Verts prévu en septembre 2018, suite à la dernière décision de la Confédération africaine (CAF) de reporter les qualifications de la CAN-2019 de mars à septembre 2018 pour permettre aux cinq équipes du continent qualifiées pour le Mondial-2018 en Russie, en l'occurrence le Nigeria, le Sénégal, l'Egypte, la Tunisie et le Maroc de disputer des matchs amicaux de préparation à cette période.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha