Accueil |Sports |

TENNIS

Federer affiche ses ambitions pour 2018

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
A 36 ans, le recordman de titres du Grand Chelem peut-il faire aussi bien en 2018?A 36 ans, le recordman de titres du Grand Chelem peut-il faire aussi bien en 2018?

Très ambitieux, Roger Federer a conscience qu'il reste de nombreuses incertitudes liées à ses concurrents.

Auteur d'une année 2017 exceptionnelle, Roger Federer compte bien rééditer ses performances l'année prochaine. Ses ambitions sont donc très élevées. Roger Federer est éternel. Alors que personne ne s'y attendait après une année 2016 gâchée par les blessures, le Suisse a retrouvé son meilleur niveau cette saison en remportant notamment l'Open d'Australie et Wimbledon. Mais à 36 ans, le recordman de titres du Grand Chelem peut-il faire aussi bien en 2018? C'est la question que tout le monde se pose et la réponse dépendra aussi du niveau de ses adversaires. Très ambitieux, Roger Federer a conscience qu'il reste de nombreuses incertitudes liées au niveau de ses concurrents. «Défendre tous mes titres! Mais comme j'en ai quand même gagné sept l'an passé, dont deux titres du Grand Chelem et trois Masters 1000, c'est difficile d'envisager de refaire la même chose. Même si, à 36 ans, il est important de se concentrer sur soi, ça va aussi dépendre des autres... Rafa (Nadal) sera-t-il aussi fort ou plus fort que la saison dernière? Où se situeront Wawrinka, Murray, Djokovic, Nishikori, Raonic pour leur retour?», confie Roger Federer dans une interview accordée au Parisien. Hier, Roger Federer a remporté son premier match de la saison 2018, face au Japonais Sugita (6-4, 6-3), dans le cadre de la Hopman Cup. Le Suisse a l'air en pleine forme avant l'Open d'Australie.
Le Suisse est à Perth, où il est comme l'an passé la grande attraction de la Hopman Cup. En 2017, cela lui avait plutôt réussi. Après pratiquement six mois sans jouer, il avait retrouvé le chemin des courts avec un succès sur Dan Evans (6-3, 6-4), un gros combat perdu contre Alexander Zverev (6-7, 7-6, 6-7), et une petite démonstration contre Richard Gasquet (6-1, 6-4). Le tout, évidemment, avant d'enchaîner par une victoire retentissante à l'Open d'Australie. Alors que tous ses rivaux grincent du genou, du coude ou de la hanche, Federer, bientôt 37 ans, transpire de sérénité sur et en dehors du court, à l'heure où il entame sa 21e saison sur le circuit.
Au niveau de son programme de la semaine, cela devrait aller crescendo avec un duel contre la Russie de Karen Khachanov mardi prochain, avant de croiser les Etats-Unis de Jack Sock. En finale, les Suisses pourraient retrouver l'Allemagne d'Alexander Zverev ou la Belgique de David Goffin.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha