Prévisions pour le 23 Octobre 2018

 Adrar Min 20 °C Max 30 °C
28
 Laghouat Min 10 °C Max 21 °C
30
 Batna Min 9 °C Max 14 °C
28
 Biskra Min 16 °C Max 24 °C
30
 Tamanrasset Min 18 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 12 °C Max 20 °C
28
 Alger Min 15 °C Max 22 °C
39
 Saïda Min 10 °C Max 22 °C
28
 Annaba Min 16 °C Max 21 °C
39
 Mascara Min 13 °C Max 21 °C
28
 Ouargla Min 17 °C Max 24 °C
30
 Oran Min 17 °C Max 24 °C
28
 Illizi Min 18 °C Max 29 °C
28
 Tindouf Min 18 °C Max 22 °C
26
 Khenchela Min 8 °C Max 13 °C
28
 Mila Min 12 °C Max 17 °C
12
 Ghardaïa Min 14 °C Max 23 °C
30
Accueil |Sports |

FIFA

Infantino se prononce sur l'arbitrage vidéo

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le système VAR, assistance arbitrage vidéo, devrait normalement être opérationnel pour la Coupe du monde 2018 en Russie, car ayant été maintenu par le président de la FIFA, Gianni Infantino. Le président de la FIFA a déclaré qu'«avant de changer les lois du jeu, il faut y penser une centaine de fois», estimant néanmoins que c'était la bonne décision à prendre il y a un an et demi, celle de tester la VAR. «Nous devons protéger le jeu et nous devons investir dans la protection du jeu. Pour cette raison, avant de changer quoi que ce soit sur les lois du jeu, nous devons faire très, très, très attention et nous devons y penser non seulement une, deux ou trois fois, mais des centaines de fois», a insisté le président de l'instance mondiale du football lors d'une conférence à Dubaï. Infantino a déclaré lors de cette conférence que «la période de test de la VAR se terminera dans quelques mois. Les résultats jusqu'ici ont été très encourageants, très positifs».
«Les décisions qui ont été prises à tort, ont été modifiées. Parfois cela prend quelques secondes de trop (...) mais je crois que la VAR sera un bon investissement pour le football moderne (...) et peut être utilisé partout dans le monde pour aider et assister les arbitres», a-t-il ajouté. Bien que tout le monde rejoigne l'idée d'adopter le système VAR car il limite le nombre d'erreurs d'arbitrage, les polémiques en Allemagne et en Italie, où le système est testé depuis quatre mois, continuent.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha