Prévisions pour le 23 Octobre 2018

 Adrar Min 20 °C Max 30 °C
28
 Laghouat Min 10 °C Max 21 °C
30
 Batna Min 9 °C Max 14 °C
28
 Biskra Min 16 °C Max 24 °C
30
 Tamanrasset Min 18 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 12 °C Max 20 °C
28
 Alger Min 15 °C Max 22 °C
39
 Saïda Min 10 °C Max 22 °C
28
 Annaba Min 16 °C Max 21 °C
39
 Mascara Min 13 °C Max 21 °C
28
 Ouargla Min 17 °C Max 24 °C
30
 Oran Min 17 °C Max 24 °C
28
 Illizi Min 18 °C Max 29 °C
28
 Tindouf Min 18 °C Max 22 °C
26
 Khenchela Min 8 °C Max 13 °C
28
 Mila Min 12 °C Max 17 °C
12
 Ghardaïa Min 14 °C Max 23 °C
30
Accueil |Sports |

RÉUNION «IMPORTANTE» AUJOURD'HUI À ALGER

LFP-présidents des clubs en concertation

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Plusieurs sujets importants seront traités lors de cette réunionPlusieurs sujets importants seront traités lors de cette réunion

Cette réunion tombe à pic donc pour consolider une fois de plus cette «entente» Kerbadj-présidents des clubs pour contrer les pressions régulières de certains membres du BF qui veulent le voir quitter son poste de président.

La Ligue de football professionnel tiendra aujourd'hui à 13h à l'hôtel Dar Soltane à Hussein Dey une réunion de travail avec les présidents des clubs de Ligues 1 et 2. Selon l'instance chargée de la gestion de la compétition professionnelle, l'objet principal de cette réunion est de passer en revue le bilan «général» de la phase aller et la préparation de la phase retour du championnat de Ligues 1 et 2 Mobilis. Mais, les fidèles des coulisses estiment qu'aussi bien le président de la Ligue que certains clubs ne rateraient certainement pas l'occasion pour fustiger les membres du Bureau fédéral de la FAF et son président à propos des «mésententes» qui caractérisent leurs relations. C'est un secret de Polichinelle que d'évoquer au passage le bras de fer par presse interposée qui secoue la scène footballistique algérienne entre le président de la FAF et celui de la LFP depuis l'accession à la présidence de l'instance fédérale algérienne de la discipline par Zetchi. D'ailleurs, les membres du Bureau fédéral ne ratent aucune occasion de leur réunion mensuelle pour critiquer la LFP en «orientant» l'expérimenté Kerbadj dans son travail qu'il connaît parfaitement, faut-il le préciser. D'aucuns savent que Zetchi, sans le dire ouvertement, bien sur, voulait depuis son élection à la présidence de la FAF ne laisser aucun ancien membre de la fédération qui a travaillé avec l'ex-président Raouraoua et Kerbadj en est un. Or, le président Kerbadj défie le président de la FAF en annonçant que non seulement il poursuivra son mandat de président de la ligue jusqu'au bout, sans démissionner et mieux encore, il annonce sa candidature au même poste de président à l'issue du mandat en cours. Une manière comme une autre de montrer au président de la FAF et aux membres du BF qu'il ne se plierait nullement à leur voeu de le voir quitter son poste.
Fort de l'appui de la majorité des présidents des clubs, Kerbadj refuse donc de se plier aux pressions de certains responsables de la FAF dont son président. Encore faut-il noter que la majorité des présidents des clubs n'avaient pas assisté au dernier Symposium pour le renouveau du football national organisé par la FAF et c'est vraiment un indice que les observateurs et spécialistes n'ont pas omis de faire remarquer. Cette réunion tombe à pic donc pour consolider une fois de plus cette «entente» Kerbadj-président des clubs pour contrer les pressions régulières de certains membres du BF qui veulent le voir quitter son poste de président.
Bien évidemment, il n'y a pas que cette «réunion dans la réunion» car, il y a aussi beaucoup de choses qu'il faut discuter lors de cette «assemblée» puisqu'il faut bien discuter de la programmation des matchs de la coupe d'Algérie et du championnat, surtout en impliquant les clubs devant jouer des compétitions régionales et continentales alors que la date de la fin du championnat est fixée à la mi-mai par la FIFA (Coupe du monde oblige). Il y a aussi cette crainte des clubs qui «refusent» les stages des locaux comme programmés par Rabah Madjer mensuellement.
Et enfin, le cas de la violence dans les stades et surtout l'arbitrage durant cette phase retour décisives et surtout de par ses enjeux, qui doit être bien «étudié» pour permettre le déroulement des matchs dans de bonnes conditions et surtout dans le fair-play que nécessite le football algérien bien terni par les scènes de violence dans et à l'extérieur des stades.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha