PROGRAMMATION DES STAGES DE L'EN DES LOCAUX

Zetchi-Madjer pour déblayer le terrain

Les stages des locaux objet de divergences
Les stages des locaux objet de divergences

Lors de la dernière réunion du Bureau fédéral, certains membres ont critiqué les démarches du sélectionneur au point où une réunion est attendue entre lui et le président de la FAF pour éclaircir la situation.

Voulant vraiment donner la chance aux joueurs locaux en s'inscrivant dans le même schéma tracé depuis l'ère Halilhodzic, avec un regroupement mensuel de ces joueurs, le sélectionneur en chef des Verts, Rabah Madjer, est confronté à la pression des membres du Bureau fédéral de la FAF ainsi que des présidents des clubs! Ce paradoxe n'existe que chez nous, car ces mêmes présidents de clubs criaient sur tous les toits pourquoi les différents sélectionneurs des Verts de l'ère Raouraoua ne donnaient pas la chance aux joueurs locaux. Et aujourd'hui, ils sont les premiers à décrier cette démarche!? En effet, lors de la dernière réunion du Bureau fédéral de la FAF, certains membres ont critiqué les démarches du sélectionneur au point où une réunion est attendue entre lui et le président de la FAF pour éclaircir la situation.
En même temps, Madjer est confronté à la pression des présidents des clubs qui contestent la programmation à répétition des stages des locaux. Rebouh Haddad, le président de l'USMA fustige Madjer en se demandant pourquoi il convoque six de ses joueurs locaux! Or, faut-il bien préciser qu'en réalité ce n'est point la faute de Madjer mais de Haddad. Pourquoi?
La réponse est toute simple et elle revient sous forme de question aussi. Celle-ci: pourquoi Haddad engage-t-il les meilleurs joueurs en Algérie pour que demain il se pose la question de savoir pourquoi le sélectionneur des Verts les convoque?... Il faut juste noter que la réunion qui est organisée entre le président de la Ligue de football et les présidents des clubs de Ligue 1 et Ligue 2, au moment où on mettait sous presse devrait certainement «éclaircir» la position de ces présidents sur le sujet puisque la fin de saison figure dans l'ordre du jour de ce conclave. Va-t-on jusqu'à fausser la programmation de la Ligue 1 qui doit se terminer avant le 15 mai pour laisser place au Mondial 2018 en Russie, avec en plus, les matchs de la coupe d'Algérie et la participation des clubs algériens aux compétitions africaines? En tout cas, pour le moment, Madjer devrait annoncer, aujourd'hui, la liste des joueurs locaux pour le prochain stage du 7 janvier en cours au Centre technique de Sidi Moussa ponctué par un match amical contre le Rwanda à Tunis le 10 du mois en cours. Or, il se trouve que durant ce laps de temps, il y a les matchs du championnat pour le compte de la 16e journée de Ligue 1 Mobilis qui sont programmés pour le prochain week-end du 5 et 6 janvier.
De plus et c'est encore plus compliqué pour Madjer dans la mesure où les 16es de finale de la coupe d'Algérie sont programmés pour les 12 et 13 du mois en cours, soit exactement au lendemain du retour de l'EN des locaux de Tunis. Ce qui, apparemment, n'arrangerait pas vraiment ces «responsables des clubs» qui contestent cette programmation des stages de l'EN A'.Y aurait-il des reports de matchs ou pas? ou encore, Madjer devrait-il réduire le nombre des joueurs par club pour éviter le «bras de fer» avec les présidents de ces mêmes clubs? Réponse dès la publication de la liste des joueurs locaux convoqués...