Accueil |Sports |

JEUX MÉDITERRANÉENS 2021 À ORAN

Bientôt la mise en place du comité d'organisation

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le stade olympique sera livré au mois de juillet 2018Le stade olympique sera livré au mois de juillet 2018

Le but principal recherché par la mise en place d'une telle commission est, mise-t-on, la valorisation du potentiel touristique de la capitale des Deux Lions, Oran.

Le comité en charge de l'organisation des Jeux méditerranéens de l'année 2021 sera mis en place dans les tout prochains jours. C'est ce que nous apprenons de sources proches de la direction de la jeunesse et des sports. Technique sera la mission principale assignée à la composante de ce comité devant accueillir dans de bonnes conditions et mettre dans le confort total les participants à cet événement sportif dont le nombre est estimé à 4200 athlètes représentant en tout 24 nations entourant les deux rives du Bassin méditerranéen devant prendre part à cette rencontre sportive régionale. Aussi, les membres de ladite commission auront la lourde mission de former les jeunes devant encadrer un tel événement. Il s'agit en d'autres termes des hôtes et hôtesses dans les créneaux liés à la communication, au tourisme.
La demande en matière de guides touristiques sera inéluctablement forte. En plus de la direction de la formation professionnelle qui jouera un rôle de premier ordre, les ligues sportives, les institutions sportives, le mouvement associatif et la société civile sont appelées à s'impliquer davantage en se préparant d'arrache-pied dans le cadre des préparatifs pour les JM 21, pour lesquels toute l'organisation logistique revient de droit au ministère de la Jeunesse et des Sports représentée localement par la direction de la jeunesse.
Le but principal recherché par la mise en place d'une telle commission est, mise t-on, la valorisation du potentiel touristique de la capitale des Deux Lions, Oran, dont les caractéristiques sont totalement identiques à la quasi-totalité des grandes villes de la Méditerranée. A titre d'exemple, les guides touristiques accompagneront, en plus des athlètes participants, les touristes nationaux et étrangers dans l'ensemble des sites touristiques à visiter dont la désignation sera également décidée dans les prochaines journées.
Les médias lourds représentés par les chaînes de TV publiques et privées ainsi que la presse écrite et électronique seront, eux aussi, conviés à prendre en compte l'envergure d'un tel événement pour lequel les hommes des médias sont, d'ores et déjà, invités à embellir l'image de la destination Algérie en publiant des reportages faisant les éloges du patrimoine culturel et touristique de la deuxième ville du pays, El Bahia.
Les premiers contours d'un événement pour lequel toutes les bonnes volontés sont invitées commencent à se dessiner suite à la mise en place récemment, par la wilaya d'Oran, du comité citoyen devant prendre en charge l'embellissement de la ville devant domicilier ces jeux. Dans un autre contexte, les préparatifs techniques se poursuivent d'arrache-pied, de façon pressante et avec l'empressement ces responsables locaux, à commencer la wilaya d'Oran. D'ailleurs, cette instance, rattachée directement à la présidence de la République, a mis en place une stratégie de suivi de tous les chantiers lancés dans le cadre des préparatifs pour les Jeux méditerranéens. Un tel dispositif repose essentiellement sur des visites hebdomadaires à rendre sur les lieux par le wali d'Oran, ce dernier assume la tâche de premier superviseur des travaux. Dans le sillage de ses sorties, il a établi, par sa propre personne, l'état des lieux et le taux d'avancement des travaux. D'ailleurs, il n'a pas hésité à annoncer, lors de sa dernière sortie, en avertissant tout en annonçant de sérieuses mesures répressives à prendre contre la société chinoise en charge de la réalisation du Village olympique méditerranéen. Ces mesures reposent globalement sur des sanctions à prononcer contre ladite entreprise dans l'éventuel cas du retard à accuser quant au parachèvement dudit village. Le wali d'Oran n'a pas hésité un seul instant de souligner que le «stade olympique sera livré, vaille que vaille, le mois de juillet de l'année en cours». Aussi, la même instance est passée à l'action en instruisant les élus locaux de la commune de Bir El Djir d'accélérer la cadence des préparatifs pour l'événement sportif de 2021 en les sommant, d'ores et déjà, à lancer les chantiers liés à l'embellissement de la ville et l'aménagement de l'environnement entourant toute la ville, tout comme en assignant les commerçants à se mettre, eux aussi, de la partie, en enjolivant les devantures de leurs commerces. Aux dernières informations, parvenant de la direction de la jeunesse et des sports, une commission ministérielle s'est rendue la semaine dernière dans la wilaya d'Oran, très précisément dans le nouveau stade olympique de Bir El Djir. Dans leur sortie, les membres de ladite délégation se sont penchés sur la nature du gazon naturel à mettre en place. Tel que prévu par le ministère de la Jeunesse et des Sports, ce revêtement en gazon naturel du terrain sera ultramoderne qui n'aura rien à envier aux terrains de jeux des autres stades des grandes villes de la Méditerranée.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha