Accueil |Sports |

JEUX MÉDITERRANÉENS DE 2021 À ORAN

Des infrastructures sportives seront rénovées

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Des infrastructures sportives seront rénovées

Oran s'apprête également à réceptionner un grand complexe sportif composé entre autres, d'un stade de football de 40 000 places, d'un stade d'athlétisme, d'un complexe nautique et d'une salle omnisports de 6 000 places.

Vingt-et-une infrastructures sportives relevant de la commune d'Oran feront l'objet de travaux de réaménagement et de rénovation à partir de l'été prochain, a-t-on appris samedi de la commission de la jeunesse et des sports de cette instance.
Ces travaux s'inscrivent dans le cadre des préparatifs de la capitale de l'ouest du pays à accueillir les Jeux méditerranéens de 2021 qu'organisera l'Algérie pour la seconde fois de son histoire, après avoir abrité l'édition de 1975 à Alger, a fait savoir le président de la commission de la jeunesse et des sports, Mohamed El Morro.
Nombreuses sont les infrastructures sportives relevant de la commune d'Oran qui se trouvent dans un état «critique», déplorent les sportifs oranais, au moment où les responsables locaux ont tardé à y remédier. «Nous sommes en train de préparer des fiches techniques concernant l'état des lieux de chacune des infrastructures concernées par les travaux de rénovation avant de commencer le travail dès l'été prochain pour ne pas pénaliser les sportifs, car ces infrastructures sont massivement utilisées par les clubs locaux en cours de saison», a précisé El Morro. Le même responsable, qui occupe également les fonctions de président du conseil d'administration du club de football de l'ASM Oran (Ligue 2), n'est néanmoins pas certain que le plan d'action tracé visant la rénovation de toutes ces infrastructures soit respecté à la lettre. «Nous envisageons de rénover toutes ces enceintes sportives, mais nous risquons de faire face à un problème de taille, allusion faite à l'aspect financier, car la commission des finances de la commune d'Oran ne s'est pas encore prononcée sur le sujet et elle risque d'écarter certaines de ces enceintes de l'opération en question suivant les capacités financières de la commune», a-t-il averti, ajoutant que certaines infrastructures seront prioritaires, à l'image du stade Habib-Bouakeul, dont les travaux de pose d'une nouvelle pelouse synthétique, ainsi que la réhabilitation des vestiaires, sont programmés pour juin prochain.
Tout comme la commune d'Oran, la direction locale de la jeunesse et des sports a prévu, à son tour, d'ouvrir plusieurs chantiers de rénovation touchant les infrastructures sportives sous sa tutelle dès l'été prochain, et ce, en prévision du rendez-vous méditerranéen, selon les responsables de cette instance. Oran s'apprête également à réceptionner un grand complexe sportif composé entre autres, d'un stade de football de 40 000 places, d'un stade d'athlétisme, d'un complexe nautique et d'une salle omnisports de 6 000 places. Le projet dans sa totalité devrait être inauguré fin 2019, selon les prévisions des services compétents, rappelle-t-on.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha