Accueil |Sports |

RÉUNION D'URGENCE PAR LA CFA AUJOURD'HUI AU CTN

Comment arrêter l'hémorragie des arbitres?

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le président de la FAF va s'adresser aux hommes aux tenues noiresLe président de la FAF va s'adresser aux hommes aux tenues noires

C'est une réunion d'urgence pour évoquer les problèmes qui entravent les missions des arbitres ainsi que leurs erreurs «impardonnables», dans la perspective de les inciter à être plus vigilants durant cette phase retour décisive des championnats.

Le président de la Commission fédérale de l'arbitrage au sein de la Fédération algérienne de football, Mohamed Ghouti, a décidé d'organiser «Une journée de sensibilisation pour les arbitres» ce matin au Centre technique de Sidi Moussa. C'est une réunion d'urgence pour évoquer bien évidement les problèmes qui entravent les missions des arbitres, les erreurs d'arbitrage qui sont «impardonnables» dans la perspective de les inciter à être plus vigilants durant cette phase retour décisive des championnats d'Algérie.
En principe, cette réunion d'urgence organisée par la CFA, sera rehaussée par la présence du président de la FAF, Kheirredine Zetchi, qui devrait certainement intervenir pour d'une part inciter les arbitres à être plus vigilants et faire preuve surtout d'impartialité tout en les assurant de la protection de l'instance fédérale algérienne qui devrait également tenter de leur faciliter la tâche. Il faut reconnaître que les derniers matchs des différents championnats et de la coupe d'Algérie ont été marqués par des décisions d'arbitres bien contestables ayant même faussé des résultats des matchs. Et donc face à l'ébullition des clubs et les erreurs fatales des arbitres qui sont impliqué d'une manière indirecte dans la violence, les regards seront donc braqués sur la CFA et surtout le président de la FAF pour savoir si cette fois-ci, l'instance fédérale algérienne va réellement sévir?... Il est utile de rappeler au passage que lors de la réunion entre le président de la FAF et des présidents de clubs professionnels au mois de juillet dernier, le président Kheireddine Zetchi s'est engagé à mettre fin «aux problèmes d'arbitrage» au bout d'une année. «Donnez-moi une année et je vous promets qu'on ne reverra plus les problèmes d'arbitrage vécus avant. Je vous fais serment aujourd'hui que je suivrai cette structure (ndlr, la Commission fédérale d'arbitrage), au quotidien, j'en serai même son premier responsable. Je donnerai des instructions fermes pour qu'il n'y ait plus d'injustice, qu'on ne fausse plus le résultat d'un match. Tout fautif sera sévèrement sanctionné», avait alors lancé Zetchi à l'adresse des présidents des clubs, dont les propos ont même été publiés sur le site officiel de la FAF. Là, le président Zetchi a rappelé les grandes lignes de ce qui a été fait depuis son intronisation le 20 mars dernier en remplacement de Mohamed Raouraoua tout en mettant l'accent sur l'héritage d'une «situation catastrophique» qu'il a trouvée... Aujourd'hui, presqu'une année après, force est de constater que rien n'a changé!
D'ailleurs, il est important de signaler au passage que de nombreux arbitres sont également conviés ce matin, en dehors de cette réunion d'urgence, mais surtout pour être auditionnés par les membres de la Commission fédérale de la corporation avant une décision finale sur leurs erreurs commises lors des dernières journées. Parmi les arbitres qui seront auditionnés on notera, entre autres, ceux ayant officié les matchs USB-ESS, JSMS-GCM et NAHD-MCO.
Ces matchs ont été marqués par des décisions arbitrales contestées. On a même évoqué la suspension des arbitres Halalchi et Sekhraoui jusqu'à la fin de la saison et ce, avant même qu'ils ne soient auditionnés?! N'empêche que ça ne serait certainement pas une surprise de voir cette sanction bel et bien appliquée à l'issue de l'audience des deux arbitres concernés. Quant aux autres arbitres qui sont convoqués au niveau de la CFA, ils seront certainement sanctionnés, mais pas aussi sévèrement que les deux arbitres cités, car ceux-là, ont été discrédités par les images vidéos des matchs au cours desquels ils ont pris des décisions aussi contestées, ayant faussé le cours de leurs matchs respectifs, lesquelles décisions sont considérées comme des fautes graves! Affaire à suivre.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha