Accueil |Sports |

COUPE DU MONDE DE FLEURET FÉMININ

L'Algérie termine à la 16e et dernière place

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La sélection algérienne d'escrime a terminé avant-hier à la 16e et dernière place du classement par équipes de l'étape d'Alger de la Coupe du monde de fleuret féminin qui se dispute à la salle Harcha. Au premier tour du tableau des 16 disputé dimanche tôt le matin, les Algériennes Tantast Yasmine, Meriem Mebarki, Sonia Zeboudj et Narimene Elhaouari ont logiquement perdu face à la sélection italienne (45-16). Lors des matchs de classement, elles se sont inclinées respectivement face à la Hongrie (45-10), à l'Argentine (45-20) et enfin à la Suède (45-27) pour terminer à l'ultime rang. «Je suis satisfait de la prestation de nos escrimeuses. Seulement, il faut investir dans ces jeunes filles qui ont du talent, elles ont 15 ans et il leur faut beaucoup de temps et de travail aussi», a indiqué le coach roumain de l'équipe algérienne de fleuret féminin, Codreanu Mugur. Pour sa part, la fleurettiste Anissa Khelfaoui, qui devait faire partie du quatuor algérien dans l'épreuve par équipes, s'est retirée après une blessure contractée le premier jour de compétition au genou gauche. En individuel, le dernier mot était revenu samedi à l'Italienne Alice Volpi (N.2 mondiale), vainqueur de sa compatriote Erica Cipressa sur le score de 15 touches à 6. Les huit escrimeuses algériennes engagées dans cette échéance avaient été éliminées vendredi dès la phase de groupes.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha