Accueil |Sports |

JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE 2022

L'Afrique pourrait accueillir la 4e édition

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La 3e édition des JOJ 2018 aura lieu en ArgentineLa 3e édition des JOJ 2018 aura lieu en Argentine

La ville hôte des JOJ 2022 devrait être élue, lors de la prochaine Session du CIO qui aura lieu en octobre 2018 à Buenos Aires, juste avant les Jeux olympiques de la Jeunesse.

La quatrième édition des Jeux olympiques de la Jeunesse en 2022 pourrait être organisée par un pays africain, a annoncé mercredi dernier, le Comité international olympique qui a approuvé des plans visant à cibler des Comités nationaux olympiques d'Afrique comme hôtes potentiels de la prochaine édition.
«Une approche ciblée basée sur le principe adopté par la Session du CIO en 2016 remplacera le processus de nature compétitive suivi pour la sélection des villes hôtes des éditions précédentes, rendant le processus de sélection plus rationnel, plus simple et plus court», a indiqué le CIO, expliquant que ce changement permettra en partie de faire en sorte que l'événement soit accessible à un plus grand nombre de villes, lesquelles seront encouragées à faire usage au maximum d'installations existantes et temporaires.
La ville hôte des JOJ 2022 devrait être élue, lors de la prochaine Session du CIO qui aura lieu en octobre 2018 à Buenos Aires, juste avant les Jeux olympiques de la Jeunesse. Cette approche a été adoptée à la suite d'une récente révision des JOJ entreprise dans le but de créer un concept plus significatif pour les jeunes athlètes d'élite ainsi que pour les villes hôtes, et mieux adapté. Dans ce contexte, le président du CIO, Thomas Bach, a déclaré que «l'Afrique est la terre natale de tant et tant de grands athlètes olympiques.
L'Afrique est un continent peuplé de jeunes. C'est pourquoi nous voulons amener les Jeux olympiques de la Jeunesse de 2022 en Afrique.
Le CIO prendra l'initiative de contacter un certain nombre de Comités nationaux oOlympiques africains pour évaluer la faisabilité d'un tel projet.» Au cours des quelques semaines qui vont suivre, le CIO sollicitera certains Comités nationaux olympiques africains pour étudier avec eux la faisabilité de mettre sur pied l'édition 2022 des Jeux Olympiques de la Jeunesse. Cet examen se fera sur la base des critères établis dans le cadre du modèle révisé des JOJ qui prévoit notamment: l'usage d'installations existantes et d'aires de compétition temporaires et abordables, une flexibilité accrue et l'adaptation au contexte local, et la mise à profit de l'événement pour encourager la création de programmes d'incitation à la pratique sportive auprès des jeunes.
De son côté, Dagmawit Berhane, membre du CIO en Ethiopie a soutenu que la jeunesse africaine espère et rêve toujours de voir le monde venir en Afrique et découvrir les nations africaines. «C'est un plaisir d'entendre que nos collègues au CIO font confiance à une nation africaine pour organiser les Jeux [de la Jeunesse», a-t-il souhaité.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha