Prévisions pour le 16 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 42 °C
32
 Laghouat Min 21 °C Max 30 °C
30
 Batna Min 14 °C Max 31 °C
47
 Biskra Min 23 °C Max 36 °C
30
 Tamanrasset Min 22 °C Max 32 °C
47
 Tlemcen Min 18 °C Max 27 °C
30
 Alger Min 22 °C Max 29 °C
34
 Saïda Min 20 °C Max 31 °C
30
 Annaba Min 22 °C Max 29 °C
34
 Mascara Min 20 °C Max 33 °C
30
 Ouargla Min 27 °C Max 39 °C
34
 Oran Min 25 °C Max 27 °C
30
 Illizi Min 27 °C Max 40 °C
34
 Tindouf Min 25 °C Max 39 °C
32
 Khenchela Min 14 °C Max 27 °C
30
 Mila Min 16 °C Max 31 °C
30
 Ghardaïa Min 25 °C Max 34 °C
30
Accueil |Sports |

FAIR-PLAY FINANCIER

La réponse du PSG à l'UEFA

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
chaque président défend son campchaque président défend son camp

Toujours dans le viseur de l'UEFA via son fair-play financier, le club parisien doit apporter des réponses au plus vite à l'instance européenne. Mais il semblerait bien que le vent tourne en la faveur des dirigeants parisiens dans cette affaire.

Au sein du siège de l'UEFA, le PSG cristallise toute l'attention. Depuis le 1er septembre dernier, l'instance européenne via son fair-play financier a ouvert une enquête pour contrôler les dépenses parisiennes effectuées lors du dernier mercato estival. Si les opérations Neymar et Mbappé ont été jugées correctes, la valeur économique des partenariats réalisés avec les sociétés qataris posaient encore question. En effet, un écart substantiel existerait entre l'estimation de ses partenariats réalisée par le Paris SG et leur valeur réelle.
Dans son édition du jour, le JDD apporte un nouvel élément de réponse dans ce dossier. Et les nouvelles demeurent rassurantes pour le club de la capitale.
Toujours optimistes depuis l'ouverture de cette enquête, les dirigeants parisiens mettent les bouchées doubles pour rentrer dans les clous du FPF. Ces derniers jours, les hautes sphères auraient ainsi frappé très fort. A tel point que le Paris Saint-Germain pourrait même sortir indemne de cette enquête menée par l'UEFA.
Ce dernier aurait déjà apporté des éléments plus que probants avec notamment la possibilité de finaliser des contrats sponsoring d'envergure. Mieux, les décideurs parisiens auraient indiqué que ces nouveaux partenariats pourraient être bouclés rapidement et compenseraient ainsi une potentielle décote de certains contrats paraphés avec des sociétés qataries. Si en marge de la signature de ces nouveaux partenariats, le PSG parvient à vendre un ou plusieurs joueurs lors du prochain mercato estival, il ne sera plus inquiété par le fair-play financier. Ce qui constituerait à coup sûr un sacré coup de force face à la fronde menée par les grands clubs européens...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha