Prévisions pour le 19 Decembre 2018

 Adrar Min 10 °C Max 21 °C
32
 Laghouat Min 2 °C Max 17 °C
30
 Batna Min 1 °C Max 13 °C
30
 Biskra Min 3 °C Max 17 °C
30
 Tamanrasset Min 8 °C Max 19 °C
23
 Tlemcen Min 7 °C Max 16 °C
30
 Alger Min 3 °C Max 18 °C
30
 Saïda Min 2 °C Max 17 °C
30
 Annaba Min 6 °C Max 18 °C
30
 Mascara Min 5 °C Max 21 °C
30
 Ouargla Min 5 °C Max 16 °C
30
 Oran Min 7 °C Max 19 °C
30
 Illizi Min 7 °C Max 22 °C
34
 Tindouf Min 6 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 0 °C Max 15 °C
34
 Mila Min 2 °C Max 17 °C
30
 Ghardaïa Min 4 °C Max 17 °C
30
Accueil |Sports |

IL DEVAIT SIGNER SON CONTRAT HIER SOIR À TIZI OUZOU

Youcef Bouzidi, nouvel entraîneur de la JSK

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Une mensualité estimée à 20.000 eurosUne mensualité estimée à 20.000 euros

Pour beaucoup d'observateurs, le prochain match sera décisif pour la suite de la compétition

Youcef Bouzidi est désormais le nouvel entraîneur des Canaris. L'information n'a pas été confirmée par la direction, mais plusieurs sources au fait des affaires du club kabyle, convergeaient vers cette éventualité. Selon celles-ci, il devait signer son contrat hier mardi dans la soirée à Tizi Ouzou. L'arrivée de ce dernier à la tête de la barre technique de la JSK était, semble-t-il, la dernière option qui restait devant les dirigeants du club, suite au refus de plusieurs entraîneurs, dont les négociations ont buté surtout sur des questions financières.
Selon les mêmes voix, Youcef Bouzidi et ses interlocuteurs seraient tombés d'accord pour une mensualité estimée à 20.000 euros. C'est donc lui qui devrait assurer les prochaines séances d'entraînement des Canaris en vue de la rencontre qui les opposera à l'USM Bel Abbès, ce vendredi, sur leur terrain, à Tizi Ouzou.
Pour beaucoup d'observateurs, le prochain match sera décisif pour la suite de la compétition. Les Canaris devraient donc confirmer leur retour par une victoire à Tizi Ouzou avant d'aller affronter des adversaires coriaces sur leurs terrains. Bouzidi devra donc affronter plusieurs adversaires à la fois. Des équipes plus fortes sur le terrain et une menace pesante sur le sort du club kabyle qui risque plus que jamais de se retrouver en ligue 2. Les risques en question étaient d'ailleurs derrière le refus de plusieurs entraîneurs à l'instar de Kamel Mouassa, Nouredine Zekri et Fouad Bouali. Selon nos sources, les entraîneurs auraient réclamé des salaires qui dépasseraient les capacités financières du club. D'ailleurs, il n'y a pas que le facteur financier qui a joué sur le cours des négociations, mais également la position des Canaris.
Avec de grands risques d'une relégation, les Canaris ne pouvaient trouver d'entraîneur aussi facilement. La relégation est un acte de décès presque total, pour tout entraîneur qui craint pour sa réputation.
C'est une mort subite de la carrière d'entraîneur. Aussi, Youcef Bouzidi est devant un défi presque impossible: sauver la JSK de la relégation. D'aucuns supputaient déjà hier à Tizi Ouzou si le prochain ne serait qu'un autre sur la longue liste d'entraîneurs consommés par le club kabyle depuis le début du règne de Mohand Cherif Hannachi. L'actuelle saison n'a pas fait mieux, car les Canaris comptabilisent, à mi-saison, déjà cinq entraîneurs. Youcef Bouzidi devra aussi faire face à la pression des supporters, qui a fini par avoir raison de Nourredine Saâdi pourtant soutenu mordicus par Cherif Mellal. Enfin, hier tout donnait Bouzidi comme nouvel entraîneur.
La signature du contrat qui devait se faire dans la soirée était presque acquise, à moins d'un incident de dernière minute. En tout état de cause, les Canaris devront affronter une fin de saison difficile et de préférence dans la sérénité...si possible.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha